Bricolage

Protection du travailleur isolé : quelles sont les mesures de prévention à respecter ?

Sur le marché du travail, certaines occupations peuvent plonger le salarié dans une situation d’isolement. Ce sont des postes qui laissent les employés livrés à eux-mêmes. Ce qui peut tout à fait accroître les besoins d’assurer une sécurité plus performante du travailleur. Dans ce domaine, les employeurs ont le devoir de prendre des mesures de prévention qui viendront limiter voire même éviter les dangers potentiels par apport à l’exercice du travail.

 

  • Identification des risques encourus par le salarié

 

La première chose à faire dans le cadre de la prévention des risques est sans aucun doute d’entamer la définition de ces derniers. Il serait en effet plus judicieux de faire un inventaire des dangers que peuvent courir les salariés pour mieux les prévenir. Pour y parvenir de manière correcte, les employeurs devront dans un premier temps dresser un profil du poste du travailleur isolé.

Cette étape donnera l’occasion de déterminer ce que l’employé aura exactement à faire dans le cadre de son occupation. Ce sera également une opportunité à saisir pour identifier les tâches qui présente le plus de risques pour le salarié. Dans un second temps, les employeurs auront à faire un diagnostic du lieu de travail pour une meilleure protection du travailleur isolé. La mission étant de déceler les endroits et les structures qui pourrait présenter un quelconque danger pour l’employé.

 

  • Anticipation de l’arrivée d’un accident

 

L’anticipation est un geste qui est tout à fait indispensable dans la prévention de risque. En ce qui concerne la protection du travailleur isolé, il est impératif pour les employeurs d’inclure dans les mesures de prévention l’anticipation de l’arrivée d’un accident.

Cela se traduira par la simulation de différentes situations dans lesquelles le salarié pourrait se retrouver au cours de l’exercice de ses fonctions. Dans la réalisation de cette étape, ce qu’il faut le plus retenir c’est que les précautions qui seront prises seront tout à fait justifiées par la détermination par avance de ce qui peut se passer pour le travailleur isolé.

 

  • La mise en place d’une équipe d’intervention

 

Il est naturel de constater que parfois, peu importe, les efforts émis par les employeurs, la protection du travailleur n’est pas totalement parfaite. En effet, malgré la prise de mesures sérieuses, les risques liés à l’exercice d’une occupation en situation d’isolement ne peuvent pas tous être éliminés ni évités. Ce qui encourage fortement les employeurs à penser à mettre en place d’autres alternatives qui aideront de manière efficace au sauvetage du salarié en cas d’incident. On a entre autres l’installation d’une équipe d’intervention au sein du site où le travail est effectué.

Cette équipe devra porter secours au travailleur isolé dans le cas où un accident arrive. Pour aider les secouristes à intervenir de façon rapide et efficace, les employeurs peuvent également doter leur agent de dispositif d’alarme. Ces gadgets qui seront en permanence sur le salarié émettront un signal d’alarme qui atteindra le centre de sécurité pour que l’équipe chargée des secours vienne apporter de l’aide au travailleur.

Close