Bricolage

Comment ramollir du mastic de vitrier ?

Les mastics de vitrier constituent une barrière qui résiste à la traverse de l’air, gaz, liquide ou autres substances. Certains sont plus spécifiques, tels que les mastics coupe-feu, fabriqués pour éviter la propagation du feu d’une zone à une autre par les orifices des murs. Cependant, ramollir du mastic de vitrier nécessite un certain savoir-faire.

Alors, comment ramollir du mastic de vitrier ?

Le mastic de vitrier : De quoi il s’agit ?

Le mastic de vitrier, dénommé également le mastic cicatrisant ou encore baume cicatrisant, est une sorte un pansement à badigeonner sur la blessure faite à une vitre.

Il est souvent conçu à la base de la résine ou d’huile de résines, d’huiles végétales, d’argile et parfois de produits il est fabriqué de la ruche telle que la propolis ou la cire d’abeille. Le mastic est très utile dans le domaine de vitrerie et il se distingue de plusieurs avantages.

  • Il aide à préserver la performance de la vitre et à cacher les pointes de la  fenêtre qui la fixent dans les feuillures des châssis de la vitre.
  • Il empêche la traverse de l’air, de gaz et autres substances.
  • Il pénètre efficacement dans les irrégularités d’un montant à rénover.

Différentes méthodes pour ramollir du mastic de vitrier

Pour enlever facilement un ancien mastic qui a durci, il faut penser à le ramollir. Pour ce faire, il faut suivre une méthode adaptée au type de mastic qu’on souhaite l’enlever. Pour plus d’informations, il est recommandé de faire appel à un Vitrier Strasbourg professionnel.

Mastic à base de silicone

Si le mastic est conçu à base de silicone, il suffit d’acquérir un solvant spécial pour les mastics. On pourra en procurer auprès d’un magasin de vente de produits de bricolage. La méthode consiste à étaler le solvant sur le mastic à enlever et le laisser déposer pendant quelques heures afin qu’il devient plus facile à enlever.

Mastic non acrylique à base d’eau

Pour ramollir un mastic non acrylique à base d’eau facilement, il suffit d’y coller une éponge imbibée d’eau et le laisser agir pendant trois jours au minimum. Une fois que le mastic est ramolli, il ne reste que l’enlever avec sa propre main ou à l’aide d’un grattoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close