Entretien et sécurité de la maisonMaison

Quelques données pour comprendre les cambriolages à Paris

Depuis de très nombreuses années, les cambriolages sur la région parisienne ont pris des proportions si importantes que les autorités semblent dépasser par le phénomène.

Pour un artisan serrurier Paris, les effractions suite à un cambriolage sont, après l’ouverture de porte claquée par accident ou inattention, l’une des causes principales pour lesquelles ils sont contactés. Il faut tout d’abord prendre en compte la manière dont les chiffres ont évolué au cours des dernières années et faire un point sur les dernières données disponibles Le moment charnière en terme d’augmentation des effractions sur les domiciles reste le début des années 2010.

Avec spécifiquement la fin 2011 lorsque l’on prévoyait une nouvelle hausse, après déjà trois ans de progression, dont celle de 2010 qui fut très importante avec 20% en plus, et surtout en 2012 qui vit une avancée de 60M des cambriolages dans Paris intra-muros.

l’Île-de- France et Paris : une situation particulière

Sur toute la période s’étalant du mois d’août 2016 au moins d’août 2017, toute la France a du faire face à une vague de 247 394 cambriolages ce qui représente une hausse de 4% si l’on fait la comparaison avec la période couvrant des 12 mois précédents.

Il n’est pas très étonnant de constater que Paris et sa région sont les premiers dans le classement des zones les plus touchés par les cambrioleurs et leurs méfaits. Ainsi sur l’ensemble des cambriolages, on estimé que 0,92% ont été commis sr cette région du pays.

12 000 effractions ont pu être comptées sur l’année 2015, plaçant Paris comme la commune la plus marqué par ce type de crime. Avec une moyenne de 36 de ces crimes que sont les cambriolages par jour, avec

  • 77% sur des logements
  • 22% sur des lieux à usage professionnel
  • 1% contre un logement secondaire.

Il existe aussi une différence entre les différents arrondissements de la capitale, avec, de manière assez peu surprenante une surreprésentation des arrondissements les plus aisées, ce qui place en tête les 7 ème , 16 ème et 17 ème arrondissements comme cibles privilégiées.

Très logiquement, ce sont des quartiers résidentiels avec la présence de populations des couches sociales les plus élevées qui explique cette situation. Lorsque l’on estime le montant des objets dérobés, la somme de 5000 euros est très souvent dépassée. Ces quartiers sont donc un marché important pour l’installation des portes blindées. A l’autre bout du spectre des zones les plus touchés par ce phénomène, se trouvent les arrondissement les plus populaires tels que les 18 ème , 19 ème et 20 ème arrondissements.

Existe-t- il des moments avec un plus grand risque de se faire cambrioler ?

Ce qui pourra sans doute étonner le plus, est le fait que la plupart des cambriolages se déroulent dans la majorité des cas en pleine journée, et ce pour une raison très simple : le soir et la nuit, les probabilités de se retrouver face à la personne qui loge dans le logement sont plus élevées. Ce qui explique pourquoi la majorité des effractions ont lieu entre 12h et 18h, donc en pleine journée.

Existe-t- il un type d’appartement plus victime des cambriolages ?

Il existe en effet des logements qui sont bien plus susceptibles d’être les cibles d’un cambriolage que d’autres. Il a été noté que dans un même immeuble, les malfrats s’en prennent plus aux deux premiers étages.

En effet, en étant plus proche de la sortie, il est plus simple de pouvoir prendre la poudre d’escampette en cas de soucis ou juste après avoir fini le vol.

Le dernier étage consiste aussi l’une des cibles privilégiées car à l’inverse, il permet une plus grande tranquillité de « travail » du fait des plus faibles probabilités d’y croiser un des résidents du bâtiment.

Quels sont les objets les plus visés par les cambriolages lors d'une effraction?

Avec 54% des déclarations de vols, les bijoux arrivent en tête des biens les plus ciblés : ils sont facilement transportables et ont une forte valeur ajoutée.

La seconde place revient à tout ce qui est matériel hi-fi, appareils photos et outils vidéo, dans 31% des cas. Plus étonnamment, le matériel informatique et l’argent clôture ce classement.

Quelle est la durée d’un cambriolage ?

Les cambrioleurs ne s’attardent pas des heures dans un logement, et n’y restent guère plus de vingt minutes en moyenne, dont trois juste pour briser l’entrée du logement qu’un serrurier Paris agrée par votre assurance habitation devra ensuite réparer.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close