Maison

Tarif de pose d’une toiture

Vous voulez faire poser une toiture, mais vous ne savez pas le tarif de pose d’une toiture. Et c’est bien normal, il y a plusieurs formes de toits et de matériaux que la gamme tarifaire est variable par rapport à vos besoins et envies. Ne vous inquiétez pas, on va vous donner toutes les astuces pour anticiper vos dépenses ici.

Coût d’une toiture neuve

L’installation de la toiture est une opération importante de la construction de maison. En rénovation, quand la couverture est trop abîmée pour être rénovée, repartir de zéro en procédant à une réfection totale et à l’installation d’une toiture neuve peut aussi être nécessaire.

Le tarif au m² de pose d’une toiture traditionnelle dans son ensemble, charpente et couverture comprise, par un spécialiste, varie de 180€ à 250€ du m2.

Si le chantier comprend l’isolation, vous pouvez demander l’aide de l’État à condition que votre maison ait été construite ça fait plus de 2 ans, et que les spécialistes auxquels vous faites appel bénéficient du label RGE.

Quelques aides au financement peuvent aussi être accordées par l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) si vos travaux s’inscrivent dans une démarche de rénovation énergétique.

Concernant la pose d’une couverture seule, le prix des travaux dépend du revêtement choisi : il varie de 55 à 65 euros du m² : ardoise, tuile, pierre… Mais concernant un toit de chaume traditionnel, le coût sera à peu près 120 EUR/m2.

Il existe des autres solutions moins chères qui sont en général réservées à des toitures de moindre surface: le revêtement acier (20 à 40 EUR/m2) et le revêtement en bardeaux de bois (30 EUR/m2 avec une essence de bois basique). Ces 2 types de revêtements seront choisis en particulier pour la couverture de bâtiments annexes : le revêtement acier du fait de ses piètres performances énergétiques et le revêtement en bardeaux de bois du fait de sa fragilité.

Tarif de l’installation d’une toiture neuve : sans compter la charpente

Concernant la fourniture et la pose d’une toiture comprenant la sous-toiture, la couverture, les systèmes de ventilation, d’évacuation des eaux et aussi les matériaux d’isolation, le tarif moyen de pose d’une toiture est de 50 euros par m².

Selon une étude des devis communiqués par les clients de Travaux.com, le budget moyen pour l’installation d’une toiture neuve est de 3480 euros, avec une fourchette moyenne de dépenses comprises entre 1678 euros et 5677 euros. Le coût maximal constaté est de 8000 euros.

Une étude menée par l’Anah et par l’Union Nationale des Économistes de la Construction (UNTEC) estime d’une manière précise les budgets en fonction du type de couverture.

Tarif de l’installation d’une toiture neuve avec charpente

Dans le neuf, la pose d’une toiture prend en considération la pose de la charpente dans son budget global. Mais en rénovation, une couverture neuve pèse parfois plus lourd que l’ancienne donc la charpente en place risque de ne pas la supporter. Donc, il faut la changer. C’est le même cas si les poutres sont fendues, cassées ou attaquées par des insectes. Si vous n’êtes pas dans une de ces situations, vous pouvez conserver l’ancienne charpente. Les économies sont donc substantielles. Une charpente industrielle est composée d’éléments préfabriqués (fermettes). Le tarif d’une charpente industrielle et aussi des liteaux essentiels à la mise en place de la couverture est à peu près 140 euros m², fourniture et pose comprise.

Refaire sa toiture : Le respect de la réglementation

Une rénovation de toiture comprend le coût des matériaux couvrants, la pose et les travaux de zinguerie. Le prix varie par rapport des matériaux utilisés et de la surface à recouvrir.

Avant de commencer vos travaux, il faut déposer une déclaration auprès de la mairie de votre domicile même si vous comptez refaire votre toit à l’identique. En fonction de votre région, seront autorisés un style, une forme de toit, des matériaux et des coloris spécifiques. Demander un permis de construire si vous allez modifier l’inclinaison ou vous voulez rehausser votre toit. Demander et obtenir l’agrément des Monuments Historiques si vous habitez dans une zone classée. Vous devez demander l’aide d’un architecte si le rehaussement du toit et l’aménagement des combles prévoient de dégager une surface habitable supérieure à 170 m².

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close