samedi, mai 8, 2021

22 Astuces pour comprendre les pleurs et les gestes de bébés

Avec un nouveau-né, souvent les parents ont tendance à stresser. Mais, vous savez pourquoi ? Parce qu’ils souhaitent faire ce qui est le mieux pour leur bambin ! Ils tentent à deviner en permanence ce que leur bébé a besoin. Cependant, sans la communication verbale, ce n’est pas du tout facile de bien comprendre son bébé… Heureusement, les spécialistes en pédiatrie ont élaboré des techniques efficaces et simples pour mieux communiquer avec les bébés.

Voici 22 astuces pour comprendre les pleurs et les gestes de bébés!

La façon dont le bébé pleure

La façon dont le bébé pleure

Pleurer est la seule façon de s’exprimer de bébé pendant les 4 premiers mois de sa vie. Mais comment comprendre ce que veut réellement bébé ? Comment savoir s’il pleure parce qu’il a faim, sommeil ou parce qu’il a mal quelque part ? C’est un vrai casse-tête pour les parents ! Avec ces petits trucs que connaissent bien les pédiatres, c’est plus facile de comprendre les pleurs de bébé :

Les pleurs pour appeler. Bébé est seul depuis quelque temps et maintenant, il aimerait bien que ses parents viennent le chercher. Il pleure sans arrêt pendant 5 à 6 secondes, puis il fait une pause pendant une vingtaine de secondes. Comme s’il attendait de voir si ça a marché… Si les parents ne viennent pas, ce cycle se répète plusieurs fois avant que bébé se mette à pleurer en continu.

Les pleurs à cause de la faim. Tout peut commencer par un cri d’appel. Mais si ses parents ne sont pas venus le prendre et lui donner à manger, alors bébé se met à pleurer en continu puis de façon hystérique. Bébé peut aussi tourner sa tête et émettre des sons avec sa bouche.

Les pleurs à cause de la douleur. Les pleurs sont monotones, forts et constants. Il peut y avoir des éclats plus stridents indiquant que la douleur augmente. Mais si bébé est malade, ses pleurs peuvent être assez monotones. Il peut même pleurer doucement, car il n’a pas assez de force pour crier plus fort.

Les pleurs à cause d’un problème physiologique. Des gaz, un pipi ou un caca peuvent être une source d’inconfort pour un bébé. Dans ce cas-là, les pleurs ressemblent à des gémissements.

Les pleurs à cause de la fatigue. Quand bébé a sommeil mais qu’il n’arrive pas à s’endormir pour une raison quelconque, ses pleurs ressemblent à de petits gémissements plaintifs suivis de bâillements. Bébé a aussi tendance à se frotter les yeux et les oreilles.

Les pleurs à cause d’un inconfort. Ces pleurs sont nerveux et intermittents. Bébé gigote souvent en même temps. Il peut aussi se débattre et se cambrer. Cela signifie qu’il est grand temps de vérifier si la couche n’est pas sale, ou s’il n’a pas trop chaud ou froid avec ses vêtements.

– Pour finir, les tout-petits peuvent aussi pleurer quand on les change d’environnement, quand ils sont frustrés ou qu’ils s’ennuient.

Les sons que fait le bébé

Les sons que fait le bébé

Depuis plus de 20 ans, la pédiatre australienne Priscilla Dunstan étudie et fait des recherches sur les sons que font les nouveau-nés. Ses recherches ont porté sur des milliers de bébés de différentes nationalités. Priscilla Dunstan pensent que les sons primaires émis par les nouveau-nés sont identiques quelle que soit leur nationalité.

Après 4 mois, bébé émet des sons dans le but de communiquer davantage sur ses besoins physiques. Priscilla Dunstan a ouvert sa propre école pour apprendre aux parents à mieux comprendre leur bébé. Car elle pense que décrypter ces sons à temps permet d’éviter que bébé pleure.

Voici le dictionnaire des sons des nouveau-nés :

Nèh : “j’ai faim”. Quand bébé a faim, il veut téter. Il va donc simuler la succion en collant sa langue contre le palais puis en la redescendant, tout en pleurant. Si vous avez un doute, observez bien sa langue. Est-ce qu’elle est placée en haut de sa bouche ? Dans ce cas-là, le mieux est donc d’essayer de lui donner à manger.

Èh : “je dois faire mon rot”. Après la tétée, de l’air peut rester bloquer dans l’oesophage ou l’appareil digestif. Ses muscles se contractent pour essayer de l’expulser, d’où ce bruit. C’est le réflexe d’éructation. Souvent, bébé se tortille en même temps, car il se sent mal. Prenez-le dans les bras et redressez-le pour lui faire faire son rot. Ne le couchez pas avant que ce soit fait.

Aoh : “je suis fatigué”. Quand bébé a sommeil, il baille comme vous ! Sa bouche forme alors un O et la langue va se coller en bas, ce qui a pour conséquence d’abaisser le larynx. Lorsque bébé crie en faisant ces mouvements, cela provoque le son “aoh”.

Èerh : “j’ai des gaz”. Ce gémissement est la conséquence de la contraction spontanée des muscles abdominaux, causée par la présence de gaz dans le gros intestin. Souvent bébé a la bouche à moitié ouverte quand il émet ce son et sa langue est placée à l’arrière de bouche. De plus, il a tendance à fermer les poings et à raidir ses jambes. Dans ce cas-là, le mieux est de lui masser doucement le ventre. Vous pouvez aussi allonger bébé sur le ventre sur votre avant-bras, pour effectuer une légère pression sur le ventre.

Hèh : “je ne me sens pas bien”. Trop chaud, trop froid, couche mouillée… Les raisons pour que bébé se sente mal sont multiples. Bébé va alors pousser une sorte de gros soupir dans un sanglot. Il faudra alors trouver la cause de son inconfort.

Guèn : “j’ai mal aux dents”. À partir de 12 semaines, bébé va commencer à faire ses dents, ce qui est toujours douloureux. Cette douleur déclenche un réflexe de salivation et de mastication. Bébé va déglutir, tout en bougeant les mâchoires. Vous reconnaîtrez facilement cette phase, car bébé salive beaucoup plus que d’habitude et il met les doigts à la bouche, comme s’il voulait se masser les gencives. Vous pouvez lui appliquer une crème apaisante ou lui donner un anneau de dentition à mâchouiller pour le soulager.

Nah : “j’ai soif”. Bébé a la bouche sèche. Il essaie de déglutir pour la mouiller. Ce son est la conséquence d’un réflexe de succion. Sa langue glisse d’avant en arrière. Comme il pleure en même temps, cela produit ce son. Dans ce cas, donnez-lui rapidement à boire.

Ouin : “je n’en peux plus”. Bébé est stressé et se contracte. Sa bouche est fermée et le son qui sort est fort et parfois aigu et répétitif. Tout son corps est rigide. Il peut effectuer des mouvements saccadés et son menton tremble. Rassurez-le rapidement en le prenant dans les bras.

Lelaol : “je me sens seul”. Pour bébé, les interactions avec les autres sont indispensables à son développement et à son bien-être. Quand il se sent seul, bébé est stressé, ce qui génère des hormones. De petits mouvements compulsifs du diaphragme produisent ce son triste et plaintif. Paradoxalement, bébé peut être calme. Là encore, il est important de rassurer bébé, de le prendre dans ses bras et de lui faire des câlins.

Les mouvements que fait le bébé

Les mouvements que fait le bébé

Le langage corporel en dit beaucoup sur le bien-être de bébé.

Il se cambre. Les bébés de moins de deux mois font souvent ce mouvement en réaction à la douleur et aux coliques. Si bébé se cambre après avoir mangé, cela signifie qu’il est rassasié. Si bébé fait souvent ce mouvement, cela signifie peut-être qu’il est gêné par un reflux. Un bébé qui a plus de 2 mois et qui fait ce mouvement manifeste sa mauvaise humeur et sa fatigue.

Il tourne sa tête de gauche à droite et de droite à gauche. Bébé fait ce geste pour s’apaiser avant de s’endormir. Il peut aussi le faire quand il est entouré d’inconnus. – Il attrape ses oreilles. Dans la plupart des cas, bébé explore simplement son corps quand il fait ce geste. Mais s’il le fait souvent et qu’il pleure en même temps, il faut consulter un médecin, car il peut avoir mal aux oreilles.

Il serre les poings. Cela montre que bébé a faim. Si vous remarquez ce geste, vous pouvez facilement éviter ses pleurs qui sont causés par la faim.

Il relève les jambes. C’est le signe de coliques et de maux de ventre. C’est un réflexe pour soulager la douleur.

Il secoue les bras. Ce mouvement montre que bébé a eu peur. Un bruit fort, une lumière vive, un réveil soudain peuvent provoquer ce réflexe. Dans ce cas, réconfortez bébé.

Les pédiatres recommandent de parler avec votre bébé aussi souvent que possible.

En effet, il est important de lui expliquer et lui montrer tout ce qui se passe dans son environnement.

Même si on dirait qu’il ne comprend pas grand-chose !

En effet, cela l’aide à communiquer rapidement avec ses proches en utilisant des sons et des gestes qui lui sont propres.

Parler avec son bébé régulièrement contribue à son bon développement.

Voir aussi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ne manquez pas