13 C
Paris
mercredi, octobre 4, 2023

ADN pour chasser les crottes de chiens : une solution efficace ?

Date:

La ville de Béziers expérimente la collecte de l’ADN des chiens pour lutter contre les déjections canines

Le maire de Béziers, Robert Ménard, a annoncé la mise en place d’une expérimentation de deux ans visant à relever l’ADN des chiens de la ville afin de sanctionner leurs propriétaires en cas de non-nettoyage des déjections. Cette mesure vise à résoudre le problème récurrent des déjections canines abandonnées sur les trottoirs de la ville.

Un dispositif déjà utilisé dans d’autres villes européennes

De nombreuses villes européennes ont déjà mis en place ce genre de mesure pour lutter contre les déjections canines. En Espagne, par exemple, près d’une cinquantaine de villes ont expérimenté la collecte de l’ADN des chiens domestiques. Des résultats concluants ont été observés, avec une baisse significative du nombre de déjections abandonnées. En France, cependant, aucune ville ne s’était aventurée dans cette voie jusqu’à présent.

Comment ça fonctionne ?

Pour collecter l’ADN des chiens, la commune de Béziers s’appuiera sur une société d’analyses ADN pour animaux basée à Bordeaux. Les agents municipaux seront formés à la collecte des échantillons sur les crottes abandonnées, qui seront ensuite envoyées au laboratoire pour analyse. L’identité du propriétaire responsable pourra ainsi être établie et une amende pourra lui être envoyée.

Un coût pour les contrevenants et un coût initial

Chaque test ADN coûte environ 40 euros. Ce coût sera couvert par l’amende envoyée aux propriétaires de chiens ne nettoyant pas les déjections. Cependant, il ne comprend pas le coût initial de la collecte de l’ADN, qui devra être réalisée par un vétérinaire. Malgré cela, de nombreuses villes espagnoles ont mis en place ce dispositif, ce qui démontre son efficacité.

Conclusion

La ville de Béziers expérimente actuellement la collecte de l’ADN des chiens afin de lutter contre les déjections canines abandonnées sur les trottoirs. Inspirée par des initiatives similaires dans d’autres villes européennes, cette mesure vise à responsabiliser les propriétaires de chiens et à inciter au respect de l’environnement urbain. Bien que cela représente un coût pour les contrevenants, cette mesure semble avoir prouvé son efficacité dans d’autres villes.

Sur le meme sujet

Réforme de la justice : adoption des mesures clés du projet de loi

Les députés se prononcent sur le projet de réforme...

Intempéries paralyse le RER C: trafic totalement paralysé mercredi

Trafic interrompu sur la ligne à cause d'un arbre...

Saisie record de 400 kilos de mortiers d’artifice lors d’émeutes à Paris

Les feux d'artifice utilisés comme armes par les émeutiers Depuis...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici