vendredi, mai 20, 2022

Burn-out : peut-on réellement mesurer l’état d’épuisement ?

On traverse tous des périodes au cours desquelles on peut être un peu stressé sur le plan professionnel. Lorsque cet état perdure, cela peut entraîner un burn-out. Ce dernier est d’ailleurs un trouble de plus en plus fréquent, même si de nombreuses personnes continuent d’ignorer beaucoup de choses à ce sujet.

Saviez-vous par exemple qu’en cas de burn-out, il est possible de mesurer l’état de son épuisement ? Découvrez-en plus ici.

Connaître les symptômes du burn-out

Avant d’envisager la mesure de votre état d’épuisement, vous devez être capable d’identifier les symptômes du burn-out. Celui-ci se manifeste d’abord sur le plan physique. Il peut s’agir de maux de dos, au ventre, à la tête, de difficultés à dormir, d’un état de fatigue persistante, de problèmes dermatologiques, etc.

On assiste également à des conséquences sur le plan émotionnel telles que l’isolement, l’anxiété, une diminution de l’estime de soi, de la colère, etc. Sur le plan cognitif, il peut s’agir de confusion, d’un manque de concentration, de pertes de mémoire, etc.

Par ailleurs, d’après Cadremploi, c’est près de la moitié des cadres qui sont touchés par le burn-out au cours de leur vie. Les causes sont assez variées, même si l’on retrouve certains points communs tels qu’une surcharge de travail, un stress chronique, des tensions sur le lieu de travail, etc.

Faire des tests pour mesurer son état d’épuisement

De nos jours, il existe heureusement des moyens efficaces qui permettent de mesurer l’état d’épuisement : c’est notamment le cas avec un test de burn-out que vous pouvez aisément trouver sur Internet et qui se présente sous la forme de questions précises. Il convient de souligner que ces tests ont pour unique but de vous aider à faire une autoévaluation objective et efficace de votre état d’épuisement. Ils ne remplacent donc en aucun cas des avis médicaux, mais ils peuvent vous informer sur l’urgence qu’il y a à vous faire accompagner.

La plupart du temps, deux tests sont utilisés pour mesurer l’état d’épuisement : le Maslach Burnout Inventory (MBI) et le Copenhagen Burnout Inventory (CBI).

reellement-epuisement-mesurer-peut-etat

Le Maslach Burnout Inventory (MBI)

Le MBI est l’un des premiers tests de burn-out à avoir été mis au point. Il comprend 22 questions qui prennent en compte trois grands aspects, à savoir l’accomplissement personnel, la dépersonnalisation et l’épuisement émotionnel.

L’évaluation du niveau d’accomplissement personnel permet notamment d’avoir une idée de l’implication que vous avez dans votre travail et la dépersonnalisation permet de mesurer votre niveau d’empathie. Quant à l’épuisement émotionnel, il représente un affaiblissement, aussi bien sur le plan physique que mental.

Toutefois, même si le MBI a déjà fait ses preuves, qu’il est facile à utiliser et rapide, il faut également souligner qu’il n’est pas libre de droit. Cet état de fait pousse de nombreuses personnes à opter plutôt pour le CBI.

Le Copenhagen Burnout Inventory (CBI)

Libre de droits, mais aussi un peu plus court (19 questions), le CBI est un test de burn-out qui se concentre uniquement sur l’épuisement. En effet, il étudie celui-ci sous 3 angles différents : relationnel, professionnel et personnel.

Sur le plan relationnel, le test permet de mesurer votre état de fatigue dans vos rapports avec les autres. L’aspect professionnel prend en compte votre épuisement vis-à-vis de votre travail, et la dimension personnelle mesure le niveau de votre fatigue aussi bien mentale que physique.

Comment soigner le burn-out ?

Une fois que l’état d’épuisement professionnel est diagnostiqué, il convient maintenant d’adopter les bons réflexes afin de soigner le burn-out. L’une des premières choses que l’on conseille à ce sujet est de se mettre en arrêt de travail. Il est également recommandé d’opter pour des exercices de relaxation. L’un des plus populaires et des plus efficaces contre les conséquences du burn-out est le yoga.

La méditation, l’hypnose et la pratique du sport sont également conseillées pour un traitement efficace de l’épuisement professionnel. La cohérence cardiaque est aussi une solution que vous pouvez envisager. Il s’agit d’une méthode de relaxation qui vous aidera à mieux contrôler votre fréquence cardiaque.

Pour les amoureux de technologie, il est également possible d’opter pour une application mobile anti-stress. Il en existe d’ailleurs un grand nombre de nos jours. Généralement très efficace, une appli de ce type met à votre disposition tous les outils nécessaires afin de faciliter la gestion du stress.

Battement binaural, séances d’hypnose, de méditation, de cohérence cardiaque, etc., tout est mis en place pour maximiser les chances de guérison et minimiser les risques de rechute. Dans certains cas, les séances de relaxation sont même dirigées par des professionnels.

Voir aussi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ne manquez pas