mercredi, janvier 27, 2021

Combien coûte la pose d’un parquet ?

Élégants et très avantageux, les parquets sont devenus les phares de tous les goûts possibles. La pose d’un paquet est capable de séduire votre intérieur qu’il soit moderne ou classique en le offrant une allure chaleureuse et enthousiaste. Si vous êtes en train d’étudier la possibilité de rénover le sol de votre maison par la mise en place des parquets, vous devez bien s’informer des avantages des différents types de parquets et des prix de chacun d’entre eux.

Vous voulez connaître les différences et les spécificités de chaque type de parquet ? Vous souhaitez avoir une idée correcte sur les coûts des parquets et les tarifs de la prestation de pose de ces derniers ? Ne vous inquiétez pas, ne tenons de vous présenter les réponses nécessaires aptes à vous libérer de vos questionnements.

Quels sont les différents types des parquets ?

Dès que vous prenez la décision de mettre en place un parquet au sein de votre maison, un dilemme se présente pour vous laisser hésités entre les différents types de parquet. Mais en faisant la comparaison entre les différentes spécificités et critères, vous pouvez prendre la bonne décision. Les vastes gammes de parquets sont divisées en 3 groupes : les parquets massifs, les parquets stratifiés et les parquets flottants.

Les parquets massifs :

Les parquets massifs sont les revêtements les plus populaires pour les anciennes habitations. Ce type de parquet octroie un perfectionnement unique à l’allure d’un local ainsi qu’il est reconnu par sa longue durée de vie qui peut atteindre une centaine d’années si vous en prenez soin convenablement. Les parquets massifs sont composés des essences de bois pures, ce qui nécessite l’attribution d’un grand réflexe sur les différents types de bois existants sur le marché afin de garantir la qualité de votre revêtement de sol et de faire un choix idoine à votre situation. Vous pouvez cirer, huiler ou vitrifier ce type de revêtement.

Les parquets stratifiés :

Couramment désignés comme des parquets, les revêtements de sol stratifiés représentent des supports idéals  pour un changement radical de votre intérieur. En fait, les parquets stratifiés ne sont pas idéalement des revêtements vu qu’ils ne sont pas composés des essences de bois mais de multiples couches de papiers peint qui imitent le bois regroupées par un support dont cet ensemble est encaissé par une couche d’usure formée par une résine de protection.

Les parquets stratifiés peuvent représenter parfois des imitations perfectionnées du bois avec des textures et des reliefs identiques à une couche réelle de bois naturel. Ce type de revêtement est le plus convenable si vous avez un budget modeste et un intervalle de temps réduit.

Les parquets flottants :

Les parquets flottant ou autrement dit les parquets contrecollés gagnent de jour en jour plus d’adhérents grâce aux avantages qu’ils sont capables de vous offrir.

La composition d’un parquet flottant est comme suit :

  • La couche du milieu a pour rôle de supporter la couche de parement, fréquemment cette couche existe en bouleau ou en pin
  • La couche du dessus constituant la couche d’usure est souvent en bois noble
  • La couche de contre balancement est responsable de garantir la stabilité du tout.

Ce type de revêtement est considéré comme aisé et économique. En effet, sa pose est rapide et sans éclaboussures ainsi que sa mise en place demande un coût plus réduit que celui induit par un parquet massif.

De quoi dépend le coût de pose d’un paquet ?

Le chiffrage du coût de pose d’un parquet est difficile si vous n’arrivez pas à bien déterminer les éléments capables d’influencer la prestation, c’est pour cette raison que nous avons collecté dans cet article tous les contraintes aptes à toucher le tarif de la pose de votre parquet.

Comme règle générale, un devis de pose de parquet est calculé par l’équation suivante :

Devis parquet = (tarif de la pose au m2 + coût d’achat du parquet au m2 + Coût de finition du parquet par m2) * la superficie en m2 + TVA

Le tarif de la pose du parquet :

Le tarif de la mise en place du parquet est généralement influencé par la méthode de pose appliquée :

  • La pose flottante : adaptée au parquet flottant et au parquet stratifié
  • La pose collée : efficace pour le parquet flottant et le parquet massif
  • La pose clouée : convenable au parquet flottant et au parquet massif

Le coût d’achat du parquet :

Le coût du revêtement lui-même est découle de plusieurs éléments :

  • Le type du revêtement : flottant, massif, stratifié
  • Pour les parquets stratifiés : le style et le modèle choisi
  • Pour les parquets massifs : l’essence du bois mise en œuvre.

Le coût de finition du parquet :

Les finitions du revêtement se déclinent comme suit :

  • La finition brossée ou vieillie
  • La finition huilée
  • Le cirage
  • Le vernissage ou la vitrification parquet.

Les coûts supplémentaires à anticiper :

Autre que les coûts cités ci-dessus, vous devez prendre en considération quelques coûts supplémentaires tels que le coût de dépose du parquet usé si vous êtes en train de rénover votre parquet déjà existant, le tarif de la préparation du support, le coût de pose de quart de rond, le coût de pose de plinthes…etc.

Combien coûte la pose d’un parquet ?

Vu la variété et la diversité des contraintes aptes à influencer le coût de pose de parquet, vous pouvez mieux comprendre de quoi il s’agit en observant les tableaux suivants :

Les coûts d’achat du parquet :

Type de la pose Coût minimum en € Coût maximum en €/m2
Parquet massif 50 150
Parquet flottant / Parquet contrecollé 20 120
Parquet stratifié 10 50

Le coût de la pose du revêtement du sol :

Type de la pose Coût minimum en € Coût maximum en €/m2 Coûts supplémentaires possibles
Pose clouée 35 40 Lambourdes : 3 à 6 € par mètre linéaire / Plinthes : 8,40 € par m2
Pose collée 25 30 Ragréage : 12 € par m2 (parquet massif) / Plinthes : 8,40 € par m2 / Quart-de-rond : 2,80 € par m2
Pose flottante 20 25 Sous-couche : 1,8 € par m2 / Plinthes : 8 € par m2 / Quarts de rond : 2,80 € par m2

N’oubliez pas de demander des devis gratuits auprès de plusieurs artisans avant de procéder à la mise en place de vos travaux afin de faire sortir les tarifs les plus compétitifs en comparant les coûts mentionnés dans les devis de ces derniers.

Voir aussi

Ne manquez pas