dimanche, mars 7, 2021

Comment savoir si votre enfant est précoce ? Les signes à repérer

Parfois, il est compliqué de repérer la précocité intellectuelle chez un enfant. Langage maîtrisé très tôt, facilité d’apprentissage, mais également hypersensibilité, angoisse, maladresse sont des signes auxquels les parents, les instituteurs, les pédiatres, doivent rester toujours attentifs.

Alors, comment savoir si votre enfant est précoce ? Quelles sont les signes à repérer ?

Comment savoir si votre enfant est précoce

Qu’est ce que la précocité intellectuelle ?

Pour reconnaître un enfant intellectuellement précoce, ou enfant à haut potentiel, il faut savoir dépasser les paradoxes de tableaux parfois très différents selon la situation.

De nombreux paradoxes caractérisent en effet les plans affectif et cognitif de ces enfants particuliers, paradoxes qu’il est donc important de connaître pour les identifier et pour pouvoir les accompagner vers leur réussite scolaire et leur épanouissement personnel.
Le terme de « précocité » désigne une avance par rapport à son âge chronologique en termes de compréhension et d’acquisitions.

Il faut garder à l’esprit que les capacités de l’enfant intellectuellement précoce :

  • ne sont qu’un potentiel qu’il faut s’appliquer à épanouir
  • ne garantissent pas une réussite visible
  • peuvent être associées à des difficultés d’apprentissage

Si, dans l’inconscient collectif, « précocité » rime trop souvent avec « facilité », telle n’est pas la réalité de ces enfants et de leur entourage.

Quelques signes tendent à identifier la précocité intellectuelle de votre enfant

Même si tous les enfants précoces sont différents, il existe des signes caractéristiques récurrents qui, présents nombreux chez un enfant en particulier, peuvent laisser supposer une présomption de précocité.

Le langage élaboré

L’un des signes annonciateurs d’une précocité intellectuelle réside dans le langage. Un enfant précoce emploie très vite un vocabulaire riche, précis et des phrases bien construites, à la syntaxe déjà élaborée pour son âge.

Une curiosité orientée sur des sujets « de grands »

Votre enfant possède de nombreux centres d’intérêts et des passions: la préhistoire, l’astronomie, les dinosaures, l’espace… Depuis qu’il parle, il vous pose beaucoup de questions, voire des questions existentielles: d’où venons-nous, qu’est-ce que le ciel, etc.?

Il est extrêmement curieux et montre une grande volonté d’apprendre et de comprendre. Il a d’ailleurs peut-être appris à lire seul, à l’aide de jeux, d’observations.

Il s’intéresse aux conversations des adultes. Il est attentif à ce que vous dites et n’hésite pas à vous reprendre, en argumentant ses positions de façon pertinente, sur des sujets qui, en général, ne concernent pas encore les enfants de son âge.

Il a souvent beaucoup d’humour.

Compréhension

Votre enfant intellectuellement précoce est intuitif. Il comprend vite mais déteste les tâches répétitives. Il perd rapidement sa motivation et sa capacité d’attention quand un sujet ne l’intéresse pas ; ce qui peut être considéré comme de l’inattention, de l’étourderie. Si un sujet l’ennuie, il s’en détache, préférant partir dans des rêveries, dans son monde imaginaire.

Difficultés de socialisation

A l’école, votre enfant sera parfois isolé car trop en décalage avec ses camarades. Il n’a pas les mêmes centres d’intérêt, les mêmes jeux que les autres. Il préfère la compagnie des élèves plus âgés… qui, eux, ne sont pas forcément ravis de partager leur quotidien avec «un petit».

Il peut également se trouver en décalage avec son enseignant quand il ne comprend pas l’intérêt de ce qu’on lui demande, qu’il trouve cela inutile ou trop évident. Il a tendance à s’ennuyer dès que son esprit n’est pas stimulé intellectuellement.

Troubles du comportement et troubles praxiques

Votre enfant est empathique (capable de ressentir les émotions des autres) et hypersensible. L’anxiété et la dépression ne doivent pas être négligées si elles existent. Il peut connaitre une dissociation très forte entre le développement de son langage et son développement praxique. Il parlera très bien, très tôt, mais rencontrera des difficultés pour l’écriture, la coordination de ses gestes et fera montre de maladresse.

Voir aussi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ne manquez pas