8.6 C
Paris
mercredi, novembre 29, 2023

Double meurtre en Cisjordanie par les forces israéliennes

Date:

Les forces israéliennes tuent deux Palestiniens en Cisjordanie occupée

Deux Palestiniens ont été tués lors d’un raid mené par l’armée israélienne, dimanche 24 septembre, avant l’aube à Tulkarem, en Cisjordanie occupée, a annoncé le ministère palestinien de la Santé. L’armée a confirmé qu’elle menait des opérations de « lutte contre le terrorisme » dans le territoire occupé.

Un centre de commandement opérationnel démantelé à Nour Chams

Les forces israéliennes ont démantelé un « centre de commandement opérationnel » à l’intérieur d’un bâtiment du camp de réfugiés de Nour Chams et ont également découvert un grand nombre d’engins explosifs, a indiqué l’armée dans un communiqué. Au cours de l’opération, des suspects ont ouvert le feu et lancé des engins explosifs sur les forces qui ont riposté par des tirs réels, selon l’armée. Un soldat a été « légèrement blessé par des fragments de balle » lors des affrontements, a-t-elle ajouté.

Deux victimes palestiniennes

« Deux Palestiniens ont été tués par des balles réelles israéliennes », selon le ministère palestinien de la Santé. Il s’agit d’Ossaid Abou Ali, 22 ans, et Abdel Rahmane Abou Daghash, 32 ans, selon la même source.

Israël occupe la Cisjordanie depuis la guerre des Six Jours en 1967. Hors Jérusalem-Est annexée, le territoire abrite désormais environ 490 000 Israéliens qui vivent dans des colonies considérées comme illégales au regard du droit international. Les Palestiniens, qui veulent créer leur propre Etat indépendant, appellent au retrait d’Israël de toutes les terres qu’il a occupées pendant la guerre des Six Jours et le démantèlement de toutes les colonies juives.

Sur le meme sujet

Journée du 12 septembre en Ukraine : Faits marquants

Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir de...

Feu en Hawaï : doutes sur la réaction des autorités

Incendie à Hawaï : les autorités critiquées pour...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici