14.4 C
Paris
vendredi, septembre 22, 2023

Élections locales en territoires occupés d’Ukraine : ce qu’il faut savoir

Date:




Guerre en Ukraine : quatre choses à savoir sur les élections locales organisées par la Russie dans les territoires occupés

Guerre en Ukraine : quatre choses à savoir sur les élections locales organisées par la Russie dans les territoires occupés

Introduction

Alors que les forces armées ukrainiennes poursuivent leur contre-offensive commencée en juin, Moscou organise des élections locales dans les régions annexées en septembre 2022.

Première chose à savoir : Les premières élections depuis l’annexion

Plusieurs millions de Russes sont appelés aux urnes, dimanche 10 septembre, pour élire leurs représentants locaux. Des scrutins municipaux et régionaux ont lieu dans tout le pays, y compris dans les territoires ukrainiens contrôlés par l’armée russe. Il s’agit des premières élections organisées par les autorités d’occupation depuis l’annexion des oblasts de Donetsk, Kherson, Louhansk et Zaporijjia en septembre 2022. Les futurs élus municipaux et régionaux auront en théorie la possibilité de désigner les gouverneurs et les maires des communes.

Deuxième chose à savoir : Des scrutins organisés sous loi martiale

La guerre a considérablement entravé l’organisation des élections locales en cours. La loi martiale, en vigueur depuis octobre 2022 dans les quatre territoires en partie occupés, implique l’interdiction des rassemblements publics et empêche en théorie l’organisation d’élections. La promulgation en mai d’une loi par le président russe, Vladimir Poutine, a permis de légaliser la tenue d’élections dans ces territoires, avec l’accord des autorités de défense et de sécurité, rapporte Radio Free Europe, un média financé par le Congrès américain.

Troisième chose à savoir : Une pénurie de candidats locaux sur les listes de Russie unie à Zaporijjia et Kherson

Comme le révèle le média d’investigation indépendant russe iStories, les commissions électorales des territoires occupés n’ont pas souhaité rendre publiques les listes nominatives des candidats pour des raisons « de sécurité ». « Les habitants auront le choix entre plusieurs listes des partis russes siégeant à la Douma [la chambre basse du Parlement], mais ces dernières seront entièrement anonymisées », explique Carole Grimaud Potter.

Quatrième chose à savoir : Un moyen de renforcer l’emprise de Moscou

Pour de nombreux observateurs internationaux, comme Carole Grimaud Potter, l’objectif premier de ces scrutins est de renforcer « l’intégration administrative » des oblasts nouvellement annexés et accélérer « le processus d’assimilation » et de russification des régions envahies.

Sur le meme sujet

Emmanuel Macron exclut le drapeau russe aux JO de Paris 2024

Les couleurs de la Russie absentes aux JO 2024 Le...

Exploration en Méditerranée : Décrypter le mystère des anneaux coralliens

Une expédition pour percer le mystère des anneaux de...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici