vendredi, décembre 9, 2022

Fortune des écrans nasaux First Defense 2020

Écrans nasaux First Defense

First Defense Nasal Screens (FDNS) est un filtre nasal auto-adhésif qui recouvre les narines. Il est composé à 100% de matériau respirant, sans latex, qui est hypoallergénique. L’homme derrière First Defense Nasal Screens est Joe Moore, et il a fondé la société en 2011 après avoir subi une attaque d’éternuement qui a failli devenir fatale. Joe, qui a des allergies, conduisait un jour, et les allergies se sont soudainement déclenchées, ce qui a conduit à une crise d’éternuement, lui faisant perdre le contrôle de sa voiture et a failli s’écraser.

Les écrans nasaux First Defense ont été testés dans les laboratoires et se sont révélés efficaces jusqu’à 92% sur des particules d’une taille de 1 micron. Avec des particules dont la taille est aussi petite que 0,1 micron, le First Defense Nasal Screen s’est avéré efficace à 77%. Les écrans nasaux First Defense ont, au fil des ans, été considérés comme une solution de protection simple, pratique et moins chère contre les polluants, les allergènes, les bactéries et les virus.

Début

Après que Joe Moore a eu une crise d’allergie presque mortelle sur les roues, il a été inspiré pour rechercher une solution durable qui empêcherait des épisodes similaires à l’avenir, ce qui l’a incité à évaluer plusieurs options. Il a d’abord choisi les masques faciaux, mais il les a trouvés encombrants et inconfortables car peu efficaces.

Après plusieurs essais et erreurs, Joe a finalement proposé les filtres nasaux, qu’il a appelés les premiers écrans nasaux de défense. Les filtres sont devenus l’un de ces types, et les gens ont commencé à les connaître. Il était déterminé à rendre son entreprise mondiale, mais comme beaucoup d’autres hommes d’affaires, sa grande idée avait besoin d’un financement, ce qu’il n’avait pas.

Afin d’obtenir le financement dont il avait tant besoin, il a présenté son idée aux requins du Shark Tank. C’était dans le deuxième épisode de la saison 2. Son idée initiale a été ridiculisée par les requins. Cela allait changer rapidement après que Joe eut révélé aux requins qu’il avait vendu des millions d’unités et qu’il avait également des commandes pour plus de millions d’unités.

Après que les requins aient entendu dire que Joe avait déjà vendu des unités et avait des commandes pour plus, leur ridicule s’est rapidement transformé en offres, dont celle de Robert Herjavec pour 4 millions de dollars pour toute l’entreprise. Joe a refusé l’offre, mais il a déclaré plus tard que si l’offre avait été de 10 millions de dollars, il l’aurait acceptée.

Enfin, Joe a conclu un accord avec Kevin, Daymond et Mark d’une valeur de 750000 $ sous forme de prêt de 30%, qui comprenait une redevance de 10%. Il a également obtenu des billets saisonniers pour les matchs des Dallas Mavericks.

Évolution

Après avoir quitté le Shark Tank, Joe a remarqué qu’il avait obtenu plusieurs contrats d’outre-mer, en particulier de l’Est. En tenant compte de cela, il a décidé de se retirer de l’accord Shark Tank et de construire son empire par lui-même. Avec le recul, cela semble être la meilleure décision qu’il ait jamais prise car il a obtenu un grand succès, et aujourd’hui, il est un millionnaire autodidacte.

À ce jour, First Defense Nasal Screens est disponible dans plus de 50 pays à travers le monde. Des brevets ont été délivrés aux États-Unis, en Chine, au Japon, en Europe, au Canada et en Inde. L’entreprise de Joe s’est considérablement développée en raison de la demande pour ses produits en Asie et au Moyen-Orient, où la pollution de l’air est un problème depuis le plus longtemps.

Aux États-Unis, les écrans nasaux First Defense ont gagné en popularité pour diverses utilisations dans les industries, les sociétés minières et l’industrie de la construction. Les autres utilisateurs des filtres sont les nombreuses personnes qui souffrent d’allergies et également les personnes qui souffrent de sensibilité chimique. Avec la montée et la généralisation de Covid, de nombreuses personnes se tournent vers les écrans nasaux First Defense pour se protéger, ce qui constitue une alternative à la rareté des masques faciaux.

Récompenses et réalisations

La plus grande réussite de First Defense Nasal Screens est de devenir une entreprise mondiale où elle est disponible dans plus de 50 pays à partir de maintenant. Le produit a été très populaire ces dernières années, notamment en raison de l’augmentation de la pollution dans plusieurs domaines.

Fortune des premiers écrans nasaux de défense en 2020

Fortune des écrans nasaux First Defense
Fortune des écrans nasaux First Defense

En décembre 2020, la valeur nette de First Defense Nasal Screens est estimée à 50 millions de dollars. Ce n’est pas le chiffre réel mais seulement une estimation car la société ne met pas ses rapports financiers à la disposition du public. Cette valeur provient de la vente de filtres nasaux que l’entreprise fabrique sur divers marchés dans le monde. Les écrans nasaux First Defense sont disponibles dans plus de 50 pays dans le monde, ce qui montre l’ampleur de sa croissance à l’échelle mondiale.

First Defense Nasal Screens est une sorte de filtre anti-bruit fabriqué par la société du même nom. La société a été fondée en 2012 et en peu de temps, elle a connu un grand succès en vendant ses produits dans le monde entier. Joe Moore, qui est le fondateur de l’entreprise, a eu l’idée de son expérience personnelle avec une allergie qui a failli mettre fin à sa vie. Il a transformé son idée en une entreprise commerciale de plusieurs millions de dollars qui connaît un grand succès aujourd’hui.

Voir aussi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ne manquez pas