AccueilPeopleBiographieGaspard Monge: Le Père de la Géométrie Descriptive

Gaspard Monge: Le Père de la Géométrie Descriptive

Nom Gaspard Monge
Date de naissance 9 mai 1746
Lieu de naissance Beaune, France
Date de décès 28 juillet 1818
Lieu de décès Paris, France
Profession Mathématicien, inventeur de la géométrie descriptive

Qui est Gaspard Monge?

Gaspard Monge est un mathématicien et concepteur français né le 9 mai 1746 à Beaune et décédé le 28 juillet 1818 à Paris. Il est surtout connu pour être l’inventeur de la géométrie descriptive.

Quel est le parcours de Gaspard Monge?

Fils d’un vendeur ambulant, Gaspard Monge a fait ses études dans une école Oratoriani avant de devenir huissier. Malgré son origine modeste, il a été admis à l’école de l’éducation à Mezieres où il a appris la géométrie. En 1768, il a été nommé professeur et a commencé à développer sa géométrie descriptive. En 1780, il a été nommé pour remplir une chaise de mathématiques à l’Université de Paris.

- Advertisement -

Quelle est la contribution de Gaspard Monge à la science?

Gaspard Monge a apporté une contribution significative à la science en inventant la géométrie descriptive. Il a également été chargé de concevoir le plan d’une forteresse de manière traditionnelle, ce qui a démontré la supériorité de sa méthode. De plus, il a publié plusieurs travaux importants, dont « Application de l’algèbre à la géométrie » et « l’analyse de l’application de la géométrie ».

Quel a été le rôle de Gaspard Monge pendant la Révolution française?

Pendant la Révolution française, Gaspard Monge a embrassé avec enthousiasme les doctrines de la révolution. En 1792, il a été nommé ministre de la Marine et a aidé le comité de la sécurité publique dans l’utilisation de la science pour la défense de la république. Cependant, lors de la Terreur, il a été dénoncé et a échappé à la guillotine grâce à une bousculade.

Voir aussi  Hunter Biden : Fortune et salaire

Où est enterré Gaspard Monge?

Gaspard Monge est enterré dans un mausolée au Père Lachaise à Paris. Ses cendres ont été transférées au Panthéon le 12 décembre 1989 à l’occasion du bicentenaire de la Révolution.

Les plus lus