jeudi, janvier 28, 2021

Gradur : la success story d’un rappeur de Roubaix

Gradur a rapidement connu un succès fulgurant sur la scène du rap français, grâce notamment à son premier album, « l’Homme au bob », et à différents autres titres. Il a également réalisé différentes collaborations avec d’autres artistes de renom, ainsi que différentes tournées aussi bien en France qu’à l’étranger. Sa musique, son style vestimentaire et son personnage ont aussi contribué à forger sa réussite. Dans cet article, nous retraçons la success story de Gradur, un rappeur provenant de Roubaix.

Gradur : biographie et jeunes années

Wanani Gradi Mariadi, mieux connu sous son nom de scène « Gradur » (surnom dû à sa passion pour les salles de sport), est né le 28 novembre 1990 à Roubaix, de parents d’origine congolaise. Mais durant ses jeunes années, il ne semble pas être destiné au rap : en effet, il étudiera tout d’abord le commerce (il obtiendra un BEP vente puis un BTS en commerce), puis s’engagera avec l’armée.

Blessure et premiers contacts avec le rap

En 2013, il sera blessé deux fois, et il sera alors forcé au repos. Afin de se changer les idées, il commencera à rédiger ses premiers textes de rap, et fera exprimer sa passion pour la musique. Il commence à se faire remarquer grâce au remix de « La mort leur va si bien » de Booba, et il gagne en popularité sur internet.

Le buzz Gradur

Ce sont les freestyles Sheguey 1 puis Sheguey 2 qui vont beaucoup aider à faire décoller la réputation du rappeur et à le faire connaitre auprès des fans de rap. Le titre Sheguey 2 sera partagé par Booba sur les réseaux sociaux et le grand public commence à s’intéresser alors au nouveau nom du rap français.

Gradur, bien conscient qu’il s’agit ici d’une opportunité à saisir, va très vite faire l’enregistrement de ses singles. La réactivité et la rapidité d’exécution de l’artiste font partie de ses atouts, et c’est notamment grâce à cela qu’il réussit à s’imposer rapidement sur la scène du rap français.

Vers la fin de l’année 2014, Grabur va publier en ligne ses premiers morceaux (en téléchargement gratuit), et le succès est au rendez-vous : peu après la mise en ligne, le serveur va connaitre des problèmes à cause du nombre élevé de téléchargements. Le succès de Gradur se met en marche, et l’artiste peut désormais continuer sur sa lancée.

Gradur fait aussi partie du collectif Sheguey Squaad, un groupe composé aussi par les artistes Cahiips, Nyda et Brabra. On peut également trouver en vente une marque de vêtements créée par l’artiste, ayant le nom de Sheguey Squaad.

ShegueyVara, la première mixtape de Gradur

C’est durant l’année 2014 que sortira la première mixtape de Gradur, intitulée ShegueyVara. Dans ce projet, on trouvera les différents freestyles de l’artiste, et des collaborations avec d’autres artistes du milieu. On trouvera dans la mixtape, en plus des titres composés par Gradur, d’autres titres réalisés par des connaissances à lui. La mixtape sera rapidement remarquée, grâce notamment à une émission qui sera réalisée autour du rappeur, et ShegueyVara sera téléchargé par de très nombreux internautes. C’est grâce notamment à ce projet que la carrière du rappeur sera propulsée, et très rapidement le nom de Gradur sera connu du grand public.

La recette du succès

Ce que les fans apprécient beaucoup chez le rappeur, c’est notamment son aura, son caractère, et sa manière de créer de l’ambiance. Le rappeur a également su toujours être proche de son public, et dégage toujours un sentiment de modestie, malgré son grand succès. Il fait également beaucoup la fierté de Roubaix, et sa réussite prouve qu’il ne faut pas nécessairement provenir de la banlieue parisienne afin d’avoir ses chances pour percer dans le milieu du rap français.

Dès ses premiers pas dans le monde du rap, l’artiste a utilisé sa rapidité et son énergie comme atouts pour rapidement préparer son album et pour vite se faire connaitre auprès du grand public. L’artiste est parfaitement capable de travailler à la fois vite et bien, et grâce notamment à ces qualités, il gravira rapidement les échelons et deviendra en peu de temps un nom connu.

Les influences de Gradur

Gradur a été énormément influencé par les styles de musique popularisés par différents artistes outre-Atlantique. Comme d’autres rappeurs français donc, c’est de là que viendra sa principale inspiration pour la composition et la réalisation de sa propre musique. D’ailleurs, en partant pour la ville de Chicago pour enregistrer son premier album, il démontre son appréciation pour l’univers du rap et de la musique produite sur le continent.

Parmi les nombreuses autres influences du rappeur, on trouve également MC Solar ou Passi. Le style de musique avec lequel Gradur a percé est le trap, qui est une sorte de variation de la musique hip-hop. La musique de Gradur est ainsi à la fois variée mais facilement reconnaissable, puisqu’il pourra puiser son inspiration dans différents genres musicaux.

Le style Gradur

Le style de rap de Gradur possède plusieurs points communs avec le type de rap pratiqué par d’autres artistes francophones : les textes sont dynamiques, les paroles sont fortes, l’esprit viril est omniprésent, et il y’a de nombreuses références au difficile vécu de la rue. Mais comme lui-même l’a avoué, l’artiste ne souhaite pas trop se prendre la tête pour la rédaction des textes, ce qu’il veut avant toute chose c’est de s’amuser et de profiter pleinement de sa passion. Et comme on le verra dans de nombreux morceaux dans ses albums, le rappeur est parfaitement capable de changer de style et de composer des chansons plus calmes, avec un style proche du slow. Le fait de savoir changer de registre et de jongler entre les différents genres musicaux sont des qualités qui ont aussi permis à l’artiste d’attirer un grand public aux gouts différents.

Gradur et ses prises de position contre l’industrie du disque

Mais en plus de sa musique et de sa personnalité, le rappeur français fera également beaucoup parler de lui pour ses avis et ses prises de position contre l’industrie du disque. En effet, l’artiste a plusieurs fois critiqué le milieu du rap, et a toujours ouvertement exprimé ses critiques et ses reproches envers l’industrie du disque. Il est même allé jusqu’à critiquer sa propre maison de disque, qu’il jugeait sans grande utilité. Le rappeur, talentueux et avec un esprit indépendant, s’est toujours senti parfaitement capable de faire tout en solo, sans avoir besoin de l’aide des maisons de disque.

Liste des albums de Gradur

Dès la sortie du premier album de Gradur, les chiffres de vente seront très impressionnants, prouvant la succès du rappeur auprès des fans. Les projets s’enchainent à grande vitesse, et la réussite est toujours au rendez-vous, grâce aux efforts de l’artiste et à la qualité de son travail. Les ventes sont très satisfaisantes, et les récompenses sont nombreuses pour le rappeur français.

1er album de Gradur : le succès est au rendez-vous

C’est en février 2015 que va sortir son premier album, intitulé « L’homme au bob », qui sera enregistré dans la ville de Chicago : le succès est immédiat, grâce notamment aux singles « Terrasser » et « Jamais ». Dès le mois suivant de la sortie de l’album, il est sacré disque d’or, et différentes autres récompenses suivront. Durant cette année 2015, le chanteur va consolider sa notoriété, et fera une tournée en France, ainsi que d’autres spectacles à l’étranger.

L’extrait « Terrassier » sortira durant le mois de novembre 2014. Disponible sur iTunes, l’extrait connaitra un grand succès dès sa sortie, et prendra instantanément la tête du classement des singles iTunes, non seulement dans le genre rap, mais aussi dans tous les genres musicaux. Ce succès démontre que le style de musique de l’artiste plait énormément non seulement aux passionnés du rap, mais à tous les amateurs de musique.

Le même jour de la sortie de « Terrassier », l’artiste dévoile le clip réalisé durant son séjour à Chicago (la vidéo sera disponible en visionnage sur Vevo) ; le clip est également un grand succès, puisque seulement quelques jours après s publication, il sera visionné plus de deux millions de fois.

Durant le mois de décembre 2014, les fans découvriront un nouveau titre, « Jamais ». Ce sera l’occasion pour les fans de découvrir une autre facette du style musical du rappeur, qui se veut plus posé et plus tranquille. Par la suite, les fans découvriront également le clip vidéo de « Jamais », réalisé en Thaïlande.

2ème album de Gradur : la réussite est toujours là

Seulement une année après avoir percé sur la scène nationale et internationale, l’homme qui met toujours un bob fait ravir ses fans avec la sortie de son deuxième album, « Where is l’album de Gradur » (sorti le 25 novembre 2016). L’album est disque d’or cette même année, et devient disque de platine en 2017. Désormais, l’artiste d’origine congolaise a forgé son nom sur la scène du rap francophone, et de nombreux autres artistes font des collaborations avec lui, signe de sa forte réputation : des artistes de grande renommée comme Gims ou Alnzo collaborent sur des morceaux qui seront très bien reçus.

Cet album est considéré, par les critiques mais aussi par les admirateurs de Gradur, comme étant l’album de la consécration pour l’artiste français. L’artiste continue sur la même lancée, s’acharne toujours autant pour proposer de la musique de qualité, et tient à sa philosophie qui est de ne presque jamais clasher personne ; cette ligne de conduite donne ses fruits, puisque le rappeur est énormément apprécié et respecté dans le milieu, et de nombreux artistes n’hésitent pas à collaborer volontiers avec lui sur différents morceaux.

3ème album de Gradur : les disques d’or s’enchainent

Le troisième album, « Zone 59 » (sorti le 29 novembre 2019), et il collaborera une nouvelle fois avec de grands artistes, notamment Nazka ou Ninho. Seulement quelques semaines après la sortie de ce troisième album, il est élu disque d’or une nouvelle fois (en dépassant en quelques semaines les 50 000 ventes), confirmant le grand talent de l’artiste, et les succès critiques et commerciaux dont jouit sa musique.

Sortie de ShegueyVara 2 en 2015

L’année 2015 fut particulièrement riche en projets pour l’artiste. En effet, durant cette année, en guise de cadeau pour ses fans, il sortira la mixtape Sheguey Vara 2, qui est tout simplement la suite de la mixtape ShegueyVara, sortie en 2014. Regroupés en deux CD, les fans vont y trouver différents morceaux de styles différents : le premier CD est majoritairement composé du style trap particulier du chanteur, tandis que le deuxième CD est composé d’une musique plus variée et plus instrumentale. Dans le projet Sheguey Vara 2, on trouvera également différentes collaborations avec des artistes connus, tels que Lacrim ou Nekfeu.

Comme pour les autres albums, les récompenses ne se feront pas attendre : en effet, Sheguey Vara 2 est sacré disque d’or au début de 2016, et sera disque de platine seulement quelques mois après (vers la fin de l’année 2016). La recette du succès est la même : dans l’album on retrouve aussi bien le style trap que d’autres styles différents mais qui plairont tout autant aux fans, des morceaux de qualité et des collaborations avec des noms connus du rap français.

La tournée de 2015

En 2015, suite à la sortie de son premier album, l’artiste organise une tournée en France, avec notamment un spectacle donné au Bataclan durant le mois de février. En plus des différentes dates en France, l’artiste organise également différents autres spectacles dans des pays francophones, notamment en Belgique (durant le mois d’avril) mais aussi en Suisse (à Neuchâtel). Ces tournées permettront au rappeur de renforcer sa notoriété, et de se faire connaitre encore plus, aussi bien en France qu’à l’étranger.

Les rapports entre Gradur et les autres rappeurs

De manière générale, Gradur n’est pas adepte des clashs. L’artiste entretien de très bons rapports amicaux et professionnels avec de nombreux rappeurs français, et il a réalisé différentes collaborations fructueuses avec des artistes du domaine. Les rares épisodes à souligner sont par exemple son refus de collaborer avec Kaaris ou encore du rapport avec Kozi qui n’est pas impeccable. Hormis ces quelques situations, Gradur ne se laisse pas prendre par le jeu du clash, et préfère se concentrer entièrement à sa musique et à son travail, sans jamais réellement créer de polémique avec d’autres artistes.

Sa vie privée

Une des choses qui démarque beaucoup le rappeur d’autres personnalités connues, ce sont les grands efforts qu’il fait pour garder le maximum de discrétion sur sa vie privée. L’artiste s’est marié en 2017 en Belgique, et les identités de sa femme ainsi que de sa fille sont jusqu’à ce jour quasiment secrètes, et il a même veillé à demander à son entourage et à ses proches de ne rien dévoiler aux médias. Le rappeur déclarera à propos de ce sujet : « Tout le monde sait que je suis marié. Après, voilà, j’essaie de protéger un peu ma vie privée. Aujourd’hui, quand tu es quelqu’un de connu, c’est la seule chose que tu essaies de protéger. Mon mariage, c’était un beau mariage ». Gradur est également l’heureux papa d’un garçon né en mai 2020. Ayant beaucoup de succès dans sa carrière de rappeur, l’artiste a toujours avoué d’être également très comblé dans sa vie de famille.

Un artiste très apprécié par le public

Parmi les choses qui ont su attirer un grand public envers l’artiste, c’est sa grande énergie sur scène, et sa capacité à mettre une grande ambiance lors de ses spectacles. Si vous faites partie du public d’un de ses concerts, vous avez la garantie de passer un bon moment tant l’artiste met toute son énergie sur scène. Ses chansons sont bien rythmées, son style de musique est très apprécié, et l’artiste fait toujours preuve d’une grande générosité sur scène.

Quelques anecdotes concernant l’artiste

Gradur est devenu rapidement un personnage qui attire l’attention grâce notamment à son charisme et à sa personnalité. Son nom d’artiste, sa carrière et son parcours sont uniques, et sa vie est parsemée d’anecdotes intéressantes, dont voici quelques-uns :

• Le surnom Gradur : le vrai nom de l’artiste, c’est Wanani Gradi Mariadi. Alors d’où vient le surnom Gradur ? C’est le rappeur lui-même qui donnera la réponse lors d’une interview : c’est en réalité sa passion pour la musculation et les salles de sport qui lui ont valu ce surnom, qui deviendra son nom d’artiste, et par lequel il sera reconnu partout. D’ailleurs, son morceau « Traction » sera énormément apprécié et utilisé dans les salles de musculation.

• L’artiste et son futur dans le rap : dans certaines interviews, le rappeur déclare qu’il ne se voit pas avoir une très longue carrière dans le rap, et avoue vouloir profiter de son succès tant que la machine tourne ; le rappeur dira dans une interview : « Le rap est un peu arrivé par hasard, j’essaie de profiter de ce qui arrive sans faire de plans sur la comète ».

• Un incident évité le jour de son mariage : durant la cérémonie de mariage du rappeur, qui a eu lieu en 2017, un petit incident a failli se produire. En effet, l’artiste était un peu nerveux, et il a risqué de tomber car il avait raté une marche ; heureusement pour lui, il n’a pas raté la deuxième marche, ce qui lui a permis d’éviter un désastre. Malgré cette petite maladresse, Gradur avouera que tout c’était bien passé lors de la cérémonie.

• La raison pour laquelle il cache le visage de sa fille sur les réseaux sociaux : il s’agissait d’une des questions les plus récurrentes sur les réseaux sociaux. Comme réponse, le rappeur écrivait : « Pour préserver ma famille. C’est très difficile d’être connu surtout connu pour rien. Moi c’est mon travail donc j’ai fini par l’accepter mais elle, elle n’a rien demandé. Elle choisira par elle-même quand elle sera assez grande pour le faire ». Cette réponse démontre encore une fois à quel point l’artiste tient à être le plus discret possible sur sa vie privée, notamment en gardant secrètes les identités de sa femme et de sa fille.

• La suppression des vidéos de sa chaine youtube : durant l’été 2016, Gradur a la mauvaise surprise de voir le mot de passe de sa chaine Youtube (qui porte le nom de « GradyOG ») modifié. Il se rend compte qu’une des personnes ayant le mot de passe s’est connectée au compte, a supprimé toutes les vidéos qui s’y trouvaient, et a changé le mot de passe. La chaine regroupait de nombreuses vidéos connues du chanteur, et totalisait des millions de vues et un grand nombre d’abonnés. Le rappeur a néanmoins réussi à récupérer le contrôle de la chaine, qui depuis porte le nom de « Gradi Mariadi ». Durant cet épisode, Gradur a renforcé son envie de quitter le rap ; cette envie a toujours été ouvertement exprimée par le rappeur lui-même, ne se voyant pas continuer dans ce domaine pendant encore longtemps.

• L’étonnante initiative d’une fan envers Gradur : dans une interview, Gradur a dévoilé l’incroyable geste qu’une admiratrice a fait pour lui. Pendant qu’il était un jour sur le plateau de Skyrock, une admiratrice se présente au rappeur, se déplaçant sur un fauteuil roulant. L’admiratrice voulait rencontrer l’artiste, mais surtout offrir un cadeau à la fille du rappeur. L’artiste a énormément apprécié le geste et a été beaucoup touché par la gentillesse et la générosité de l’admiratrice. Il avouera, suite à cette rencontre : « J’étais obligé de lui faire un gros câlin, mais c’est un truc de fou en vrai ».

• Lorsque l’adjoint au maire de Roubaix fait les éloges de Gradur : le chanteur provient de Roubaix, et nombreuses sont les personnes de cette ville de nord de la France qui sont fiers de la réussite du rappeur. Parmi ceux qui ont présenté des compliments à l’artiste, nous trouvons l’adjoint au maire de Roubaix chargé de la culture, qui considère Gradur comme un exemple de réussite, et a aussi déclaré : « qu’il peut y avoir une place pour chacun même venant de Roubaix ».

Voir aussi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ne manquez pas