lundi, décembre 5, 2022

Le cyclotourisme, le nouveau mode de voyage qui fait rêver

Le cyclotourisme, le nouveau mode de voyage qui fait rêver

Le saviez-vous que faire du vélo ne se limite plus aux balades du weekend dans les parcs ? Mais bon nombre de personnes ont troqué leur voiture ou le transport public pour la bicyclette au quotidien. Cette passion pour les deux roues séduit tellement qu’elle a été derrière la naissance d’une activité assez insolite : le cyclotourisme. Ce nouveau mode de voyage a de quoi plaire, en particulier aux adeptes de la liberté. 

Cette pratique n’est, toutefois, pas exempte des mauvaises surprises. Alors si vous désirez vous lancer la-dans, il vous sera utile de sécuriser votre vélo et votre trajet. Décryptage. 

Le cyclotourisme en bref 

Le cyclotourisme définit l’activité par laquelle vous faites le tourisme à vélo.  Cela consiste à faire la route à bord de votre bicyclette pour sortir des sentiers battus et aller à la découverte de nouveaux endroits. Cette pratique a pris de l’ampleur après la crise du covid-19 qui a encouragé les citadins à quitter leur ville en utilisant le vélo comme moyen de locomotion sain. 

Le cyclotourisme n’a tellement pas de limites que plusieurs explorateurs l’ont adopté pour réaliser des voyages insolites. Faire le tour de France à vélo ou sillonner l’Europe et même le monde sur deux roues, ces longues randonnées nécessitent bien évidemment un équipement spécifique, à commencer par le vélo lui-même. 

Cela dit, le cyclotourisme est une discipline ouverte à tout le monde. Sportif de haut niveau comme casanier, chaque personne va à son rythme. L’activité se fait même en famille ou entre amis pour prendre l’air en toute simplicité.

Comment se préparer au cyclotourisme ?

Les cyclotouristes ne roulent jamais les poches vides. Alors, lorsque vous partez en expédition, vous avez tout intérêt à prendre certains équipements pour votre confort et votre sécurité sur la route. Mais si cela semble évident, certains oublient de protéger leur vélo et de se protéger contre les aléas du voyage. Voici alors les deux étapes clé pour bien vous préparer à faire du cyclotourisme. 

H3- L’assurance vélo

Faire du vélo, c’est excellent, mais encore faut-il le faire dans des conditions optimales de sécurité. Avant de partir en voyage, pensez à assurer votre bicyclette pour éviter les mauvaises surprises de la route. Que ce soit pour un vol ou un accident, prendre une assurance vélo vous permet de voyager l’esprit tranquille. 

D’ailleurs, vous pouvez souscrire à l’offre d’assurance vélo de chez Sharelock. De part sa volonté d’encourager la pratique quotidienne du vélo, Sharelock vous propose de protéger vos deux roues de tous les risques possibles. Vols, casses ou vandalisme, votre assurance couvre tout. La compagnie assure une offre 100% mobile – à partir d’une application mobile – avec un remboursement garanti en 48h. Elle vous fait disposer également d’un réseau de cadenas connectés et partagés pour garder toujours votre vélo à l’œil. 

La checklist des équipements 

Une fois l’assurance vélo prise, place maintenant au matériel nécessaire pour faire du cyclotourisme. La liste des prérequis est assez dense. Mais, il existe une contrainte de taille : votre équipement doit être le plus léger possible. C’est pourquoi les pratiquants du cyclotourisme apprennent à devenir minimalistes. Autrement, ils ne peuvent plus prendre de plaisir au vélo. Alors, voici ce que vous devez porter en première nécessité : 

  • Un kit de réparation d’urgence et une pompe pour gonfler les pneus à longueur de route.
  • Une trousse de pharmacie avec les premiers secours, notamment si vous partez dans un long road trip. 
  • Une carte routière ou un GPS. Dans certains cas, prévoyez aussi une boussole. 
  • Un K-way pour vous protéger pendant les intempéries. 
  • Un matériel de camping (tente, duvet, lampes de poche, etc.) si vous dormez dehors. 
  • Une trousse de produits d’hygiène.
  • Un petit sac de vêtements en fonction de la saison. Ne prenez que l’essentiel. 
  • Un casque à vélo.
  • Un gilet jaune, des catadioptres et des feux de position. 
  • Un kit de cadenas de sécurité comme ceux pris de chez Sharelock. 

Pourquoi faire du cyclotourisme ?

Le cyclotourisme trouve ses avantages dans ceux de la pratique régulière du vélo, à savoir la santé et le bien-être. 

Un sport accessible à tous

Au moment où certaines activités à vélo sont réservées aux sportifs de compétition, le cyclotourisme se présente comme une discipline ouverte à tout le monde.

Cela reste un sport qui requiert une certaine forme physique et certaines connaissances en cyclisme, voire en mécanique de vélo. Mais, il est facilement tenable par les adultes comme les enfants. 

Le cyclotourisme, c’est bon pour la santé

En voyageant à vélo, vous prenez l’air et vous vous oxygénez tout en vous exposant au soleil. C’est l’activité idéale pour prendre soin de votre corps et favoriser votre santé mentale. Grâce au cyclotourisme, vous garantissez : 

  • Une meilleure production de Vitamine D 
  • Une meilleure circulation du sang
  • Une meilleure respiration : l’air est moins pollué en dehors des villes. 
  • Plus de force musculaire 
  • Un mental forgé et résistant
  • De meilleures nuits de sommeil profond

Le cyclotourisme est également propice au lâcher prise. Pendant que vous roulez, vous évacuez votre stress et vous vous reconnectez à l’essentiel, vous ! 

Le voyage et la découverte 

Les cyclotouristes vont toujours à la découverte de nouveaux endroits loin des sentiers battus. Ils se laissent facilement guider par leur guidon pour aller dans des escapades hors du commun, le genre d’aventure difficile à réaliser dans un circuit touristique classique. Ils sont également les amis de la nature et vont chercher les spots les plus époustouflants pour passer la route ou y camper la nuit. 

Le cyclotourisme inculque de bonnes valeurs

Si le cyclisme est généralement vu comme un sport noble qui renforce le mental et vous apprend la patience, le dépassement de soi et l’endurance, le cyclotourisme pousse la pédagogie encore plus loin. Ce sport vous reconnecte aux choses simples de la vie. 

Les cyclotouristes apprennent à favoriser l’échange humain et à apprécier la nature et ce qu’elle leur donne (aliments, vitamines, paysages, etc.). Ils apprennent à respecter l’environnement et à adopter des gestes écologiques au quotidien (le minimalisme, le non-gaspillage alimentaire, l’abolition du plastique, etc.). Ce sont, finalement, des sportifs qui font tout dans l’esprit du partage et de la bonne humeur. 

Voir aussi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ne manquez pas