mardi, juin 28, 2022

Le passage à la couche lavable est-il le bon choix à faire ?

Le passage à la couche lavable est-il le bon choix à faire

Lorsqu’un nouveau né arrive dans la famille, le choix des couches à utiliser devient vite la première des hantises de ses parents. Les couches jetables ont toujours été l’option numéro 1 de toutes les familles. Ce choix a, cependant, un énorme coût sur tous les plans, ce qui a poussé plusieurs familles à passer aux couches lavables. 

Plus économiques et plus écologiques, ces couches représentent une véritable révolution pour l’hygiène des bébés. Victimes de leur succès, ces couches font également le bonheur des crèches et des assistantes maternelles. Alors, si vous avez encore quelques doutes quant à votre passage à la couche lavable, voici toutes les informations dont vous avez besoin pour vous simplifier la vie et rendre plus confortable celle de votre bébé.

Qu’est-ce qu’une couche lavable ?

Comme son nom l’indique, la couche lavable est une couche que vous pouvez laver à plusieurs reprises en guise de sa réutilisation. C’est une alternative beaucoup plus intéressante aux couches jetables, notamment parce qu’elle est généralement plus douce, plus fiable et plus jolie. 

Pour distinguer une couche lavable, il suffit de s’intéresser à ses principaux composants :

  • L’absorbant : conçue de coton biologique, bambou, microfibres et chanvre, c’est la partie principale de la couche lavable qui permet d’absorber l’urine. Elle se compose de polyacrylate de sodium et/ou de cellulose pour assurer l’absorption. On l’appelle également « Insert » lorsqu’elle est vendue séparément. 
  • La culotte de protection : c’est la partie imperméable de la couche qu’on appelle également la « surcouche ». Elle vient couvrir la partie absorbante pour retenir les liquides et les matières solides. Cette partie peut être intégrée dans la couche lavable ou bien vendue séparément. 
  • La voile de protection : c’est une partie supplémentaire qui assure l’évacuation des selles et permet de couvrir le bébé de l’humidité. Appelée également « film ou papier de protection », cette voile peut être jetable ou lavable. 
  • Le booster :  c’est un complément pour garantir une meilleure absorption, notamment la nuit. On l’appelle également « doublure » et sert à renforcer la capacité d’absorption. 

Fortes de leur composition renforcée, les couches lavables s’adaptent beaucoup mieux aux besoins spécifiques de chaque bébé. Tous les bébés ne se ressemblent pas, certains font caca et urinent plus que d’autres, d’où l’utilité principale de ces couches conçues pour permettre un haut niveau d’absorption.

L’utilisation au quotidien

Tous les parents craignent le moment où ils doivent changer les couches de leur bébé. Lorsqu’il s’agit d’utiliser les couches lavables, ce moment devient vite un pur plaisir. En effet, il suffit de comprendre le couche lavable comment ça marche pour que ça devienne un jeu d’enfant. 

Voici alors les différentes étapes à suivre pour bien utiliser les couches réutilisables :

  1. Préparez la couche en mettant une voile de protection.
  2. Changez la couche, comme lorsque vous le faites avec une couche standard, et jetez le papier de protection si vous constatez une grande quantité de selles. 
  3. Mettez la couche sale dans un sac ou un seau. Vous pouvez la préserver jusqu’à trois jours dans le seau.
  4. Mettez la culotte de protection de côté pour l’aérer avant une nouvelle utilisation. 
  5. Lavez la couche dans la machine à laver à une température maximale de 60° en utilisant un produit de lessive écologique.
  6. Sortez la couche pour la sécher à l’air libre. Vous pouvez le faire dans le sèche-linge, mais retirez la partie imperméable le cas échéant.
  7. Une fois que tout est sec, vous pouvez remonter la couche.

Les avantages des couches lavables 

Le passage à la couche lavable se justifie par leurs innombrables bénéfices que nous pouvons classer en différentes catégories. 

Les avantages liés à la santé

Le saviez-vous qu’un nourrisson va porter des couches 24h sur 24 pendant au moins les deux premières années et demie de sa vie ? Ceci dit,il vaut mieux prêter attention aux matières avec lesquelles ces couches sont faites parce qu’elles seront en contact direct avec la peau du bébé. 

Fabriquées à base de fibres naturelles et sans matières toxiques, les couches lavables sont complètement inoffensives pour le bébé. D’ailleurs, leur utilisation est recommandée pour les bébés souffrant d’affections cutanées telles que l’eczéma.

Les bénéfices des couches réutilisables liés à la santé sont aussi nombreux, dont on cite : 

  • Elles favorisent une meilleure respiration de la peau puisqu’elles sont faites de coton ce qui réduit les irritations cutanées.
  • Elles limitent l’usage de la crème hydratante pour les fesses du bébé parce qu’elles ne contiennent pas de gel absorbant, et donc pas de peau sèche. 

Bonus : En portant ces couches, le nourrisson peut sentir quand elles sont mouillées, ce qui peut favoriser un apprentissage précoce de la propreté.

Les avantages économiques 

Un bébé consomme en moyenne 4500 couches jetables jusqu’à ce qu’il devienne complètement propre jour et nuit. Outre que l’énorme temps que ça prend d’acheter régulièrement ces couches en magasin, il faut y consacrer un sérieux budget : avec un prix moyen de 0,30 € pour une couche jetable, il faut allouer environ 1350 € par bébé. Ce chiffre peut être beaucoup plus élevé si vous utilisez des couches jetables de marque. 

En passant aux couches lavables, vous divisez votre budget couches sur deux. En effet, un enfant n’a besoin que de 20 couches lavables que vous pouvez même les réutiliser pour un second enfant. 

Les avantages écologiques 

Plusieurs parents sont de plus en plus sensibles à la question écologique et veulent réduire leur impact sur l’environnement. Si vous êtes parmi ces parents, l’une des meilleures manières de le faire est de passer aux couches lavables quand vous avez des bébés. 

Ce constat est de plus en plus véridique, en particulier si vous lisez ces chiffres :

  • 24 700 000 000 est le nombre de couches jetables qui finissent dans les décharges chaque année.
  • 3,4 milliards de gallons de fuel seront utilisés chaque année pour fabriquer des couches jetables.
  • 200 000 arbres sont abattus chaque année, rien que pour fabriquer les couches jetables à destination du marché américain.

Ces chiffres qui donnent le vertige ne font que confirmer une réalité, celle que vous contribuez avec au moins 1 tonne de déchets qui mettent 500 ans à se décompresser en utilisant les couches jetables. 

En passant aux couches lavables, vous réduisez considérablement votre empreinte carbone puisque ces dernières contiennent moins de matières premières, consomment beaucoup moins d’eau et laissent 60 fois moins de déchets que les couches jetables.

Voir aussi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ne manquez pas