12.4 C
Paris
mercredi, octobre 4, 2023

« Le prodige Alcaraz, ma prochaine rencontre légendaire », déclare Alexandre Müller de Wimbledon

Date:

Victoire historique pour le Français à Wimbledon

Le joueur français a réussi à remporter son premier match en Grand Chelem à Wimbledon. Il a dominé son compatriote Arthur Rinderknech avec un score de 7-6 (7/5), 1-6, 6-3, 6-4. Cette victoire lui permet de se qualifier pour affronter le numéro un mondial au prochain tour.

Une première dans le Temple du tennis

Âgé de 26 ans, le joueur français était très ému après sa victoire contre Rinderknech. C’est la première fois qu’il parvient à s’imposer à Wimbledon, ce qui représente une grande étape dans sa carrière. Il avait déjà réussi une performance similaire lors d’un tournoi du Grand Chelem précédent.

Dans une déclaration après le match, il a partagé ses émotions : « Je suis arrivé sans trop d’attente ici. Je savais que je jouais bien et que j’avais ma carte à jouer mais c’est vrai que je n’avais pas beaucoup de repères, donc la surprise était assez grande. C’est pour ça que j’étais ému ».

Le défi du numéro un mondial

Au prochain tour, le joueur français aura l’opportunité d’affronter le numéro un mondial, Carlos Alcaraz. Il se dit très enthousiaste à l’idée de jouer contre ce joueur qu’il admire énormément. Malgré la pression de rencontrer le meilleur joueur du monde, il compte profiter de l’expérience et donner son maximum sur le terrain.

Il confie : « C’est un monstre. Il est très jeune mais c’est limite une de mes idoles. J’adore comment il joue, sa façon d’être. Je vais essayer de profiter à fond et de sortir un gros match. Je n’ai pas grand-chose à perdre. C’est du sport, tout est jouable. La crainte, c’est que je ne me sens pas très bien sur herbe. J’ai zéro attente, c’est peut-être pour ça que j’ai gagné aujourd’hui, je ne me prends pas la tête et on verra. J’ai joué Sinner sur le Chatrier à Roland-Garros, donc je n’ai pas peu de jouer sur un grand court ».

Une préparation atypique pour le tournoi sur gazon

Le joueur français a révélé une particularité dans sa préparation pour ce tournoi sur gazon. Contrairement à la plupart des joueurs qui s’entrainent spécifiquement sur cette surface, il a privilégié la terre battue pour s’entrainer. Malgré cela, il se sent à l’aise sur toutes les surfaces et a réussi à adapter son jeu pour le gazon.

Il explique : « Je suis beaucoup plus à l’aise sur terre. Mon jeu est plus performant. J’ai joué des challengers en Italie. J’étais bien. Mon jeu s’adapte à toutes les surfaces. J’essaie de changer mon jeu sans trop changer, tout en étant un peu plus agressif. J’essaie de faire pas mal de service-volée, mais j’ai pas mal de difficultés à me déplacer sur herbe. Mais il ne faut pas le dire à Carlos (rires) ».

Sur le meme sujet

Défaite amère pour les Bleus en quarts face aux tenants du titre espagnols

L'équipe de France s'incline face à l'Espagne en quarts...

Tolu Latu rejoint Montpellier en Top 14 pour deux ans

Une nouvelle recrue prometteuse pour le MHR Le Montpellier Hérault...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici