samedi, décembre 3, 2022

Les 6 bienfaits du vélo de montagne pour la santé des femmes

vélo de montagne

Si vous avez déjà enfourché un vélo de montagne et pédalé de nombreuses heures sur des pistes, vous ne serez probablement pas surpris de constater que cette activité est aussi amusante que bénéfique pour la santé. En effet, c’est un excellent moyen de travailler surtout les muscles du bas du corps et d’être en bonne forme physique. Mais, ses bienfaits ne se limitent pas seulement aux quadriceps et au système cardio-respiratoire. Dans cet article, nous allons parler des 6 avantages du vélo de montagne pour la santé des femmes.

Le vélo est un excellent moyen d’améliorer la santé cardiovasculaire

De nombreuses études montrent que la pratique régulière du vélo permet de réduire les risques de maladies cardiaques. Cette activité muscle le cœur et améliore ainsi son état général. Les battements deviennent plus lents, mais plus puissants. Autrement dit, la fréquence cardiaque au repos diminue, ce qui réduit considérablement les risques d’accidents cardiaques tels que l’infarctus. La fréquence cardiaque au repos varie entre 60 et 100 battements par minute chez un adulte. Elle peut descendre en dessous de 40 pulsations/min chez un athlète bien entrainé. Plus il est tonique, plus le cœur est performant.

Il augmente alors la quantité d’oxygène qu’il transporte vers les muscles, permettant ainsi à ces derniers de travailler efficacement. C’est la raison pour laquelle les cardiologues recommandent la pratique du vélo pour la rééducation d’anciens cardiaques, encore faut-il bien choisir un vélo pour femme afin d’entretenir son cœur. Optez pour un VTT, un VTC ou un vélo de trekking, trois équipements adaptés pour la pratique en montagne.

Le VTT est l’équipement le plus adapté pour rouler sur des pistes et sentiers. En plus d’être robuste, il offre une très bonne tenue de route dans des zones difficiles (boue, sable, neige…). Grâce à ses suspensions, cet engin a la capacité d’amortir les chocs et d’assurer le confort de son utilisateur.

Polyvalent, le VTC ou vélo tout chemin s’adapte à tous types de terrain. Avec cet équipement, on peut aisément passer du bitume aux sentiers escarpés. De plus, il est compatible avec de nombreux accessoires comme un porte-bagage, un porte-bébé… Cela vous permettra d’emporter des en-cas et des provisions lors d’une balade avec votre bout de chou. S’il est plus confortable sur la route revêtue que le VTT, le vélo tout chemin est cependant moins robuste sur les terrains difficiles.

Conçu pour supporter de longues distances, le vélo de trekking est un engin robuste et confortable qui vous permettra de rouler seule ou avec votre enfant.

Le vélo peut vous aider à perdre du poids et à maintenir un IMC sain

Vous souhaitez avoir une belle silhouette et exhiber votre ventre plat pendant l’été ? Ou plutôt vous voulez simplement perdre vos kilos superflus après un accouchement ? Pour perdre du poids, il faut brûler des calories. Justement, la pratique du vélo peut vous aider à brûler en moyenne 500 à 850 calories par heure. Bien évidemment, ces chiffres dépendront de l’intensité de l’effort. En effet, le vélo augmente le métabolisme de base qui n’est rien d’autre que la quantité d’énergie minimum dont le corps a besoin au quotidien au repos. Cette énergie est essentielle pour assurer les fonctions basiques telles que la respiration, la digestion…

Le vélo est une activité à faible impact contrairement à la course à pied qui peut avoir un impact sur certaines parties du corps comme les genoux. Les risques de se blesser sont alors faibles. Il est recommandé de pédaler au moins 30 min par jour pour ressentir les effets positifs. Des chercheurs britanniques ont constaté que les individus qui pratiquent quotidiennement du vélo ont un indice de masse corporelle (IMC) plus faible que les marcheurs. L’IMC d’un cycliste homme est réduit de 1,71 kg/m² et de 1,65 kg/m² chez une dame en comparaison aux personnes qui empruntent les transports passifs comme la voiture et le bus.

Le vélo est idéal pour tonifier les jambes et les fesses

Comme la plupart des femmes, vous rêvez surement d’avoir de belles jambes et de jolies fesses. Cela n’est pas impossible. Nous l’avons évoqué dans l’introduction, le vélo est un excellent moyen de travailler les cuisses, les mollets, les fessiers et les lombaires. Cette activité sollicite surtout ces muscles : quadriceps (avant des cuisses), ischio-jambiers (arrière des cuisses), grand, moyen et petit fessier, triceps sural (mollets).

En dehors des muscles du bas du corps, d’autres organes sont également sollicités lorsqu’on fait du vélo. Il s’agit des biceps et triceps, des deltoïdes dans les épaules et des abdominaux.

Le vélo peut aider à réduire le niveau de stress et à améliorer l’humeur

C’est bien connu, le sport aide à lutter contre le stress, en diminuant le niveau du cortisol, l’hormone du stress. Les exercices physiques déclenchent dans l’organisme la sécrétion des hormones telles que : l’endorphine, la dopamine, l’adrénaline et la noradrénaline.

Encore appelée hormone du plaisir, l’endorphine provoque chez le sportif une sensation de bien-être. La dopamine ou hormone du bonheur joue sur la motivation et la productivité. Elle procure un sentiment de satisfaction après un effort. Quant à la noradrénaline et l’adrénaline, ils permettent de donner un coup de fouet à l’organisme en augmentant la motivation. La noradrénaline, elle, agit principalement sur les cellules grasses en facilitant leur élimination.

Par ailleurs, le sport oblige le cerveau à se focaliser sur autre chose que ses idées négatives ou noires, sa vie professionnelle et ses ennuis financiers. Faire du vélo de montagne, c’est prendre du temps pour soi pour se vider l’esprit.

Le vélo peut aider à réduire le niveau de stress et à améliorer l'humeur

Le vélo est une excellente forme d’exercice pour les femmes enceintes

On recommande de pratiquer une activité physique régulière pendant la grossesse pour éviter les inconforts liés à l’apparition des œdèmes. Ce sont des gonflements sans gravité qui touchent les extrémités du corps comme les chevilles. Le vélo limite ces gonflements et améliore le bien-être de la femme enceinte. De plus, il réduit considérablement le risque de blessures, car sa pratique n’a pas d’impact sur les articulations. C’est le sport idéal pour les futures mamans qui veulent garder la forme. Pensez toutefois à choisir une monture et des accessoires de qualité auprès d’un fournisseur fiable et sérieux. N’oubliez également pas de consulter un coach sportif pour adopter une bonne posture sur votre équipement au cours de la grossesse.

Le cyclisme peut améliorer la densité osseuse et réduire le risque d’ostéoporose

Les os fragiles deviennent fragiles avec l’âge et la sédentarité. La bonne nouvelle, c’est que la pratique du vélo permet d’améliorer la densité osseuse et de réduire le risque d’ostéoporose. Lorsque vous donnez un coup de pédale, vous déclenchez une action musculaire, ce qui permet de stimuler la formation nouvelle d’os.

Voir aussi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ne manquez pas