18.7 C
Paris
vendredi, septembre 29, 2023

Mort de Nahel : Arrestations en série, le calme s’installe

Date:

Mort de Nahel : 16 interpellations cette nuit, l’accalmie se confirme

Emmanuel Macron annonce une « loi d’urgence » pour accélérer la reconstruction

Un mort à Marseille après un tir de « type flash-ball »

Clôture de la cagnotte de soutien au policier incarcéré

Le Live

Dans l’article « Mort de Nahel : 16 interpellations cette nuit, l’accalmie se confirme », nous faisons le point sur la situation une semaine après la mort de Nahel, un jeune de 17 ans tué par un policier lors d’un contrôle routier à Nanterre. Après plusieurs jours d’émeutes, le retour au calme semble se confirmer, avec aucun incident majeur signalé en fin de soirée le 4 juillet. Au niveau national, 3 625 personnes ont été placées en garde à vue, dont 1 124 mineurs. Parmi elles, 990 ont été déférées devant la justice et 380 incarcérées.

Dans un autre développement, le président Emmanuel Macron a annoncé une « loi d’urgence » pour accélérer la reconstruction dans les villes touchées par les émeutes. L’objectif est de rétablir un « ordre durable » dans ces villes en difficulté. Cette annonce a été faite lors d’une réunion avec plus de 300 maires à l’Elysée. Bien que le chef de l’Etat se montre prudent quant à un retour au calme, il considère que le « pic » des premières nuits est passé.

Un incident tragique a également marqué la nuit de samedi à dimanche à Marseille. Un homme de 27 ans est décédé suite à un tir de « type flash-ball » au niveau du thorax. L’IGPN, la police des polices, a été saisie de l’enquête sur cette affaire.

Enfin, la cagnotte de soutien au policier incarcéré, qui a tiré sur Nahel, a été clôturée. Cette cagnotte, initiée par une figure de l’extrême droite, a suscité la polémique et a été fermée à minuit avec près de 1 636 220 euros de dons. L’avocat de la famille de Nahel a annoncé avoir porté plainte contre l’initiateur de la cagnotte, notamment pour escroquerie en bande organisée.

En résumé, une semaine après la mort de Nahel, les émeutes semblent se calmer progressivement. Emmanuel Macron annonce une « loi d’urgence » pour accélérer la reconstruction dans les villes touchées. Un homme de 27 ans est décédé à Marseille suite à un tir de « type flash-ball ». La cagnotte de soutien au policier incarcéré a été fermée après avoir récolté plus de 1,6 million d’euros. Suivez notre live pour rester informé de l’évolution de la situation.

Sur le meme sujet

Feux dévastateurs en Grèce : une situation hors de contrôle

Grèce : des incendies devenus "incontrôlables" Depuis le 17 juillet,...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici