mercredi, octobre 27, 2021

Nez bouché ? Voici un remède de grand-mère imparable

Que ce soit le jour, la nuit ou en permanence, avoir le nez bouché est une sensation désagréable. Sans compter qu’il n’y a pas de saison particulière pour les grippes… Été comme hiver, elles ne se gênent pas pour gorger nos jolis petits narines. Bien évidemment, c’est toujours le soir que le nez se bouche et que la pharmacie est fermée.

Marre de nez bouché ? Voici un remède de grand-mère imparable pour se déboucher le nez et se permettre de respirer aisément.

Remède de grand-mère pour nez bouché

Comment faire

1. Épluchez et émincez un oignon.

2. Mettez-le dans une coupelle.

3. Posez-la sur la table de nuit.

4. Répétez l’opération chaque soir, le temps que durera votre vilain rhume.

Résultat

Et voilà, votre nez est maintenant complètement dégagé 🙂

Simple, pratique et efficace ! Vous verrez, vous serez stupéfait de l’efficacité de ce remède naturel.

C’est notamment une solution très pratique pour se déboucher le nez la nuit pour dormir.

Et pas besoin de prendre de médicaments. C’est plus simple, mais aussi beaucoup plus économique.

Ça marche, quelle que soit la cause de votre congestion nasale.

Astuces bonus

– Si vous être pressé ou que vous n’avez pas envie d’émincer un oignon avant de vous coucher, essayez ce remède pour vous déboucher le nez en 1 min.

– Une inhalation à la camomille est aussi très efficace, comme c’est expliqué dans cette astuce.

– Il existe aussi une soupe à l’ail et au gingembre qui permet non seulement de combattre le rhume, mais aussi le nez bouché et le mal de gorge.

C’est un traitement de fond qui vous permet de vous débarrasser de votre rhume et de vous déboucher le nez définitivement. Voici la recette ancestrale.

Pourquoi ça marche ?

On connaît l’odeur que peut avoir un oignon… Et on sait qu’il peut faire pleurer les yeux, aussi naturellement que possible.

Alors, on ne doute pas que l’oignon a les effluves nécessaires pour dégager en douceur vos voies nasales.

Pourquoi ? Parce qu’en coupant un oignon, on coupe aussi les cellules qui le composent. Or, les oignons stockent énormément de souffre lorsqu’ils poussent dans la terre.

Quand on coupe les oignons, le soufre est libéré. Et il entre en contact avec une enzyme qui s’appelle l’alliinaze.

Une réaction chimique alors s’opère. Et de l’acide sulfinique est produit. C’est comme du gaz lacrymogène. Ça fait pleurer, sans qu’on puisse ne rien y faire.

En pleurant, le mucus pris dans le nez et les voies respiratoires se liquéfie, ce qui décongestionne votre nez.

L’écoulement du mucus est ainsi facilité. Il est alors beaucoup plus facile de se moucher et de se dégager le nez !

Voir aussi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ne manquez pas