12.4 C
Paris
mercredi, octobre 4, 2023

Nouveau régime militaire au Gabon suite à un coup d’État

Date:

Tentative de coup d’État au Gabon : une situation de crise politique

Des militaires annoncent un coup d’État

Le mercredi 30 août, quelques heures après la publication des résultats de la présidentielle, des militaires ont annoncé un coup d’État au Gabon. Ces derniers déclarent « annuler les élections générales du 26 août 2023 ainsi que les résultats tronqués ». La réélection d’Ali Bongo au pouvoir, avec 64 % des suffrages, a été contestée par une partie de la population.

La réaction de la population

Dans les rues de Libreville, capitale du Gabon, de nombreux habitants manifestent leur joie en défilant et en clamant que leur pays est libéré. Certains portraits du président ont été vandalisés et des scènes de liesse laissent penser à un soutien du coup d’État par une partie de la population. Cependant, la situation est encore incertaine et il reste à voir comment celle-ci va évoluer dans les prochaines heures.

Brice Oligui, le nouvel homme fort du Gabon ?

La télévision gabonaise diffuse en boucle les images de Brice Oligui, commandant de la garde républicaine, qui pourrait devenir l’homme fort du pays suite à ce coup d’État. Pendant ce temps, Ali Bongo, le président actuel, est placé en résidence surveillée.

La situation des ressortissants français au Gabon

Environ 12 000 Français vivent au Gabon et la situation est actuellement calme dans la capitale librevilloise. Les autorités françaises surveillent de près la situation de leurs ressortissants et appellent à la vigilance. Le consulat français est également en contact avec les expatriés pour les tenir informés de l’évolution de la situation.

Une crise politique en cours

Ce coup d’État au Gabon plonge le pays dans une crise politique majeure. Les prochaines heures seront décisives pour déterminer l’issue de cette situation tendue. La communauté internationale suit de près les événements et appelle au respect de l’ordre constitutionnel et des droits de l’homme.

En conclusion, le Gabon est actuellement confronté à une tentative de coup d’État qui remet en question les résultats de la présidentielle et le maintien d’Ali Bongo au pouvoir. La population est divisée, certaines personnes soutenant le coup d’État tandis que d’autres restent dans l’attente. La situation reste tendue et les prochaines heures seront cruciales pour déterminer l’avenir politique du pays. La communauté internationale suit de près cette crise et appelle à la résolution pacifique de celle-ci.

Sur le meme sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici