lundi, décembre 5, 2022

Orthodontie pour adulte et pour enfant : les différences

D’apparence anodine en raison de sa petite taille, la dent est un organe à part de la cavité buccale. Elle est associée à des tissus de soutien désignés sous le nom de parodonte. Dent et parodonte forment une seule unité anatomique et fonctionnelle, de sorte que l’altération de l’un a des conséquences sur l’autre.

Une bonne santé bucco-dentaire constitue un objectif capital pour le bien-être général. Il existe plusieurs spécialités médicales, comme l’orthodontie, qui se chargent de la prévention et du traitement des pathologies associées. Cette branche de la médecine corrige l’alignement des dents.

Elle s’applique surtout aux enfants, mais de plus en plus d’adultes y ont recours. Bien que les objectifs soient similaires, l’orthodontie chez l’enfant est quelque peu différente de celle de l’adulte. Quelles sont les différentes méthodes employées et quand est-il nécessaire de consulter un orthodontiste ?

Qu’est-ce que l’orthodontie ?

L’orthodontie est la spécialité de la médecine dentaire qui vise à corriger les anomalies de position des dents, en employant le plus souvent des appareillages. Elle se charge également du réalignement de la mâchoire afin de permettre un parfait équilibre postural entre les os.

Le but ici est d’assurer une occlusion parfaite de la mâchoire et des dents, non seulement à des fins esthétiques, mais aussi fonctionnelles. Il s’agit d’optimiser la mastication, la déglutition, la respiration et la phonation.

Toutes les tranches d’âge peuvent avoir recours à l’orthodontie, afin d’obtenir un sourire radieux. Les appareillages utilisés sont quasiment les mêmes. Cependant, du fait de particularités anatomiques et physiologiques propres à l’enfant et à l’adulte, les techniques d’approche varient selon les tranches d’âge.

En effet, l’enfant étant encore en pleine croissance, il est possible d’influer aussi bien sur l’évolution des dents que sur celle de la mâchoire : on parle d’orthodontie dento-faciale. Les techniques d’orthodontie dento-faciale s’appliquent de 7 à 11 ans, période de sortie des dents définitives et de la croissance de la mâchoire.

En revanche, chez l’adulte, la croissance étant achevée, la modification de la mâchoire n’est plus possible sauf avec la chirurgie. Les déplacements dentaires étant également plus lents du fait de la rigidité de l’os, les forces appliquées par les appareillages doivent être plus faibles. La tranche d’âge concernée ici se situe entre 20 et 70 ans.

Il existe donc d’une part, des spécialistes en orthodontie pour adultes, et d’autre part des spécialistes en orthodontie pour enfants. De nombreux professionnels médicaux comme cette clinique dentaire à Charleroi proposent des soins orthodontiques pour adultes et pour enfants.

orthodontie-differences-enfant-adulte

Quels sont les traitements disponibles en orthodontie ?

De nombreux appareils orthodontiques sont couramment employés chez l’adulte et l’enfant. Ces derniers sont classés en trois catégories : les systèmes fixes, les systèmes amovibles et les systèmes fonctionnels.

Les appareils d’orthodontie fixes

Les appareils fixes ou multi-attaches peuvent être en métal, esthétiques ou linguaux.

Les appareils multi-attaches en métal

Encore désignés sous le terme de bagues dentaires, les appareils multi-attaches en métal sont constitués de petits boitiers appelés broches ou braquettes, fixés sur la face externe des dents, à l’aide d’une colle dédiée. Celles-ci sont ensuite reliées les unes aux autres par un fil métallique ou par des arcs, puis sécurisées par des ligatures.

Dans certains cas, les boitiers peuvent être autoligaturants. Par ce procédé, une pression est exercée sur les dents par les arcs et permet le réalignement de chacune d’elle dans n’importe quelle direction choisie et de façon précise.

Ce type d’appareillage est le plus efficace et le plus précis des appareils orthodontiques. Il est moins onéreux, mais présente l’inconvénient de ne pas être discret ni esthétiques.

Les appareils multi-attaches esthétiques

Le désavantage esthétique des appareils en métal est corrigé de nos jours par l’utilisation de matériaux de plus en plus discrets, comme du plastique ou de la céramique. De couleur similaire à celle des dents, ils ont un aspect transparent et sont quasi invisibles.

Ces appareils esthétiques ne diffèrent de ceux en métal que sur le plan esthétique. Leur fonction demeure cependant la même. Tout aussi efficaces, ils sont par ailleurs plus onéreux.

L’appareillage lingual

L’appareillage de type lingual est placé du côté de la langue, au niveau de la face interne des dents. Il est complètement invisible de l’extérieur une fois posé. Cependant, ce type d’appareillage est quatre fois plus cher que les appareils externes.

En ce qui concerne l’efficacité, il s’avère tout aussi capable de réajuster convenablement les dents. Il sied aux personnes qui tiennent à conserver l’esthétique de leur sourire et possèdent un certain budget.

traitements disponibles en orthodontie

Les appareils amovibles

La recherche de moyens d’appareillage de plus en plus discret a conduit au développement des aligneurs amovibles transparents. Derniers-nés de l’arsenal orthodontique, ces derniers sont constitués d’un ensemble de gouttières en plastique qui s’adapte à chaque dent et corrige graduellement leur position.

Ces appareils sont réalisés à partir d’une modélisation numérique de la denture du patient et sont portés sur une durée de 7 à 14 jours avant d’être renouvelés. Cette série de gouttières permet d’atteindre de façon progressive la position finale voulue. En plus de l’avantage esthétique, ces appareils facilitent l’hygiène bucco-dentaire et l’alimentation.

Les appareils fonctionnels

Par ailleurs, il existe une dernière catégorie d’appareils dits fonctionnels, qui sont employés beaucoup plus pendant la période de croissance. C’est en effet à ce moment-là qu’ils sont le plus à même de jouer leur rôle. Ils orientent la croissance des éléments osseux entourant la cavité buccale, corrigeant ainsi leurs anomalies.

On comprend aisément qu’ils s’adressent aux enfants et aux adolescents. Toutefois, ils peuvent être mis en place chez l’adulte, mais ils relèvent dans ce cas de la chirurgie maxillo-faciale. Chez l’enfant, ces appareils peuvent être fixes ou amovibles, en métal ou transparents.

Quand faut-il consulter un orthodontiste ?

La consultation d’un orthodontiste peut se faire à tout âge. Il est recommandé de faire une première consultation orthodontique à partir de 7 ans, âge où les dents de lait commencent à être remplacées par des dents définitives.

Cette première consultation s’avère nécessaire pour déceler très tôt les anomalies de positionnement des dents qui peuvent passer inaperçues pour le néophyte. On peut ainsi débuter leur prise en charge.

Il est également nécessaire de consulter si vous constatez une des anomalies suivantes :

  • une déformation de la mâchoire,
  • un excès d’espace entre les dents,
  • la présence d’une dent surnuméraire,
  • un décalage entre les mâchoires supérieures et inférieures,
  • l’existence d’un espace entre les deux mâchoires lorsque les dents sont serrées,
  • un manque de place pour les dents définitives.

Les traitements orthodontiques à l’âge adulte se font pour les mêmes motifs, surtout dans le cas des malpositions dentaires : axe anormal d’une dent, chevauchement de deux dents, etc.

orthodontie-differences

Peut-on suivre un traitement orthodontique dans certains cas particuliers ?

Dans certaines situations, on peut s’interroger sur la possibilité ou non de suivre un traitement orthodontique adapté.

Porteurs de prothèses et d’implants dentaires

Les implants dentaires sont comme des vis qui sont verrouillées dans l’os de la mâchoire en remplacement d’une dent manquante. Elles ont la même fonction que la racine d’une dent normale. Sur cette racine peuvent être posées des prothèses qui font office de couronne : la partie visible des dents.

Une personne portant des implants dentaires ou des prothèses peut-elle bénéficier d’un traitement orthodontique ? La réponse est heureusement oui. L’orthodontiste prendra des dispositions particulières pour ne pas abimer les implants ou les rendre inefficaces.

Parodontite et orthodontie

La parodontite est une inflammation du tissu de soutien de la dent. Elle se manifeste par une douleur aux gencives, mais aussi par la formation de poches entre la dent et la gencive. Ceci peut provoquer un déchaussement de la dent qui devient mobile et donc susceptible aux malpositions.

La parodontite est une des principales causes de malpositions dentaires. On peut donc dire que c’est elle qui vous fera principalement avoir recours à l’orthodontie. Lorsqu’une parodontite existe suite à une malposition dentaire il faudra d’abord la traiter avant de recourir à l’orthodontie.

La mobilité entraînée par cette parodontite peut être aggravée par un éventuel appareillage. Avant tout traitement orthodontique, le dentiste s’assurera de votre parfaite santé bucco-dentaire avant de déployer tout son savoir-faire.

Avoir un sourire rayonnant compte indubitablement dans nos sociétés actuelles et les malpositions dentaires représentent une entrave pour beaucoup de personnes. L’orthodontie se charge de réaligner ces défauts de positionnement des dents.

Dès l’apparition des premières dents définitives, il est donc possible de faire appel à un orthodontiste qui redonnera à votre visage toute son esthétique. Les appareillages employés pour y parvenir sont identiques, peu importe l’âge, mais l’approche technique diffère lorsqu’on se retrouve face à un enfant ou un adulte.

Le port de couronnes, de prothèses ou d’implants dentaires n’empêche en rien un traitement orthodontique. La consultation auprès de professionnels dans une clinique dentaire est le meilleur moyen d’apprécier l’étendue des possibilités qui s’offrent à vous. Ils sauront vous conseiller sur les traitements les plus adaptés à votre situation.

Voir aussi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ne manquez pas