vendredi, décembre 2, 2022

Quel est le but de l’assainissement ?

Quel est le but de l’assainissement

Au quotidien, les humains produisent des eaux usées (les eaux des WC, de la cuisine, etc.), et si ces eaux usées sont déversées directement dans la nature, l’environnement en subirait des conséquences désastreuses. Fort heureusement, il existe des techniques et des moyens de traitement des eaux très élaborés, qui permettent d’épurer les eaux usées qui proviennent des logements, des bâtiments industriels ou autres. 

Parmi ces systèmes de dépollution des eaux usées, on trouve l’assainissement : en quoi consiste réellement ce processus ? Quelles sont les différences entre l’assainissement collectif et autonome ? Dans cet article, vous trouverez tout ce qu’il y’a à savoir sur ce processus.  

Le rôle de l’assainissement

L’assainissement est un processus qui consiste à dépolluer les eaux usées qui proviennent de la consommation ménagère : l’eau usée de la cuisine (qui peut être chargée de graisse alimentaire), l’eau de la salle de bain, l’eau des appareils ménagers comme la machine à laver, etc. 

Si ces eaux usées sont rejetées dans cet état dans la nature, elles peuvent être très nocives pour l’environnement, causant divers dégâts et dégradations, et propageant différentes maladies. Le système d’assainissement s’avère donc indispensable pour dépolluer ces eaux, et pour protéger l’environnement. 

On trouve deux types de systèmes pour le traitement des eaux usées qui proviennent des maisons, des structures industrielles ou autre : l’assainissement collectif, et l’assainissement autonome.

Assainissement collectif ou autonome : quelles différences ? 

L’assainissement collectif, aussi appelé système tout à l’égout, est un système composé de différentes canalisations, qui vont collecter et amener les eaux usées vers une station d’épuration collective. Ce système, qui est géré et contrôlé par les communes, est également composé d’un réseau de collecte et de dispositifs de traitement. Les habitations qui peuvent bénéficier de ce système sont celles qui ont la possibilité d’être raccordés au réseau d’assainissement. La commune peut décider de mettre en place deux types de systèmes d’assainissement collectifs :

  • Un réseau d’assainissement unitaire : l’ensemble de toutes les eaux usées sont collectées dans le même réseau.
  • Un réseau d’assainissement séparatif : les eaux usées et les eaux pluviales seront évacuées de manière séparée.

À l’inverse, l’assainissement autonome, ou assainissement individuel (ou encore ANC, pour Assainissement Non Collectif), est destiné aux habitations qui ne sont pas raccordées au tout-à-l’égout et à une station d’épuration. Dans cette situation, le propriétaire du logement a pour responsabilité de mettre en place un système d’assainissement individuel, afin que les eaux usées puissent être rejetées sans pour autant polluer l’environnement. 

Il existe principalement trois types de systèmes d’assainissement individuels différents :

  • La fosse toutes eaux : il s’agit du système d’assainissement individuel le plus utilisé (l’installation de la fosse septique n’est plus permise par la loi)
  • La phyto épuration : cette technique, également nommée lagunage, est un processus écologique qui permet de dépolluer les eaux usées avec les plantes.
  • La micro-station d’épuration : c’est un système compact qui convient aux terrains ayant une superficie réduite. 

Le type de système d’assainissement autonome sera ainsi choisi en prenant en compte différents facteurs : le type de terrain, sa superficie, le budget, le prix de l’assainissement, les besoins, du propriétaire, etc. Une entreprise d’assainissement 91 agréée pourra vous conseiller sur le système qui vous convient le mieux.

Un environnement propre grâce à l’assainissement

L’assainissement collectif ou individuel est un processus essentiel pour préserver l’environnement : il permet de dépolluer les eaux ménagères et les eaux usées, et permet de réduire le plus possible la pollution de l’eau dans un milieu naturel (lacs, cours d’eau, rivières, etc.). 

Les eaux usées rejetées dans la nature peuvent contenir différents micro-organismes et déchets nocifs pour les humains et pour la nature, et peuvent également comporter un bon nombre de produits chimiques, comme l’azote ou le phosphore. La qualité de l’environnement, ainsi que la sécurité et la bonne santé de la population vont donc beaucoup dépendre de l’assainissement.

Voir aussi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ne manquez pas