jeudi, août 18, 2022

Quels sont les différents types d’assainissement individuel ?

types d’assainissement individuel

En matière d’assainissement individuel, nous pouvons identifier différents types de systèmes d’assainissement agréés, chaque système ayant ses fonctions, ses particularités et une manière de fonctionner qui lui est propre. Quels sont les différents types d’assainissement individuel ? Dans cet article, nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir sur ces systèmes, et nous vous donnons également nos conseils pour vous aider à choisir le type d’assainissement qui vous convient le mieux.

L’assainissement individuel, qu’est-ce que c’est ?

L’assainissement individuel, ou ANC (Assainissement Non Collectif) est un système qui a pour principale fonction de recueillir et de traiter les eaux usées d’une habitation, notamment les eaux usées de la cuisine ou des WC. Ce type de système est destiné aux propriétés qui ne disposent pas d’un raccord au tout-à-l’égout (le logement se situe dans une zone qui ne dispose pas d’un assainissement collectif).

Le système d’assainissement individuel est essentiellement composé d’une fosse septique ou d’une fosse toutes eaux, mais d’autres types de solutions d’assainissement autonomes existent. La fosse septique va recueillir et traiter les eaux usées de la maison, et ces eaux ainsi que leur contenu vont être décomposés grâce à un processus microbiologique. Une fois les eaux usées traitées, elles seront rejetées dans la nature sans polluer l’environnement. 

Les différents types d’assainissement individuel

En plus de la fosse toutes eaux, qui est très largement utilisées partout sur le territoire, pour les logements qui n’ont pas un raccord au tout-à-l’égout, d’autres solutions proposées par les entreprises d’assainissement sur les Yvelines 78 permettent de recueillir et de traiter les eaux usées ; il convient de connaître les principales différences entre ces différents systèmes, par la suite il sera possible de choisir la solution qui convient le mieux aux besoins de chacun.

La fosse toutes eaux : la principale différence entre la fosse septique et la fosse toutes eaux, c’est que le premier système ne permet de traiter que les eaux usées des toilettes, tandis que le deuxième traitera toutes les eaux usées du logement. Il y’a aussi le côté légal : tandis que l’installation et l’utilisation de la fosse toutes eaux est autorisé par la loi, il est en revanche désormais interdit d’installer une fosse septique.  

La phyto épuration : cette technique, également nommée lagunage, permet de traiter les eaux usées grâce à un massif filtrant planté ; ainsi, ce sont les bactéries contenues dans les racines des plantes qui vont assurer l’épuration de l’eau. 

Ce système d’épuration des eaux usées par les plantes comporte de nombreux avantages : tout d’abord, il s’agit d’un processus naturel, et qui conviendra donc aux personnes soucieuses des enjeux écologiques ; ce système ne produit pas de boue et ne provoque pas de mauvaises odeurs ; c’est aussi un système dont la mise en place est plus économique que l’installation d’une fosse toutes eaux. Vous avez même la possibilité de faire une partie des travaux vous-même. 

La micro-station d’épuration : la mini station d’épuration est un système compact, tout-en-un et composé de plusieurs cuves, qui permet de traiter les différentes eaux usées domestiques. On peut trouver des mini stations d’épurations qui fonctionnent selon différentes technologies (à cellule libre, à cellule fixée, ou SBR), et ce type de système convient plus particulièrement aux terrains qui n’ont pas beaucoup de superficie. 

Nos conseils pour choisir le système d’assainissement individuel qui vous convient

Maintenant que vous avez des informations sur les différents types de systèmes d’assainissement individuel, vous pourrez mieux choisir le type de système qui vous convient le mieux en prenant en compte différents paramètres. Voici quelques-uns des points que vous devrez prendre en considération pour le choix de votre système :

  • Le type de terrain et la pente : la typographie est un des éléments essentiels qui sont le plus pris en considération lors du choix de la solution d’assainissement autonome. Par exemple, certains systèmes conviennent mieux à des pentes assez élevées. 
  • La superficie du terrain : un système plus compact, comme la micro-station d’épuration, conviendra mieux aux terrains ayant une superficie limitée. 
  • Vos besoins : par exemple, le volume de la fosse toutes eaux dépendra des pièces de la maison ; il y’a aussi l’impact écologique si vous êtes soucieux de l’environnement, etc.

Le budget : certains systèmes d’assainissement individuel sont plus coûteux que d’autres, vous pourrez demander à un expert le prix de l’assainissement selon chaque système.

Voir aussi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ne manquez pas