mardi, novembre 29, 2022

Quels sont les symptômes et les causes des règles douloureuses ?

Quels sont les symptômes et les causes des règles douloureuses

Le corps féminin est si merveilleux qu’on arrive difficilement à cerner tous ces détails. Mais aussi beau soit-il, ce corps a ses propres spécificités dont les règles, un événement répétitif qui peut accompagner les femmes jusqu’à leurs 40 ans. Ils sont généralement source de douleurs lancinantes et de crampes, bien connus sous le nom « dysménorrhée » dans le jargon médical. 

Toutes les femmes, cependant, ne se ressemblent pas et ont des réactions complètement différentes les unes aux autres par rapport à leur cycle menstruel. Si cela passe pratiquement inaperçu pour certaines, d’autres le vivent très mal au point de gêner leurs activités quotidiennes pendant quelques jours chaque mois. 

Face à de telles douleurs, on s’acharne souvent sur les médicaments et anti inflammatoires ce qui n’est toujours pas bien veillant pour le corps. Pourtant, il existe bel et bien des remèdes naturels pour soulager des règles douloureuses et passer ces crampes plus sereinement. 

Comment se manifestent des règles douloureuses ?

La réponse à cette question diffère d’une femme à une autre, mais voici les symptômes relatifs aux crampes menstruelles qui reviennent le plus souvent : 

  • Une douleur lancinante ou des crampes intenses dans le bas de l’abdomen 
  • Une douleur qui commence 1 à 3 jours avant les règles, qui atteint son maximum 24 heures après le début des règles et qui s’atténue en 2 à 3 jours.
  • Une douleur qui irradie vers le bas du dos et les cuisses. 
  • Des nausées ou des maux de tête
  • Des ballonnements et des étourdissements
  • Des sautes d’humeur soudaines 
  • Un besoin d’uriner plus intense que d’habitude
  • Etc.

Les causes des crampes liées au cycle menstruel 

Pendant les règles, l’utérus se resserre pour expulser sa muqueuse à partir du vagin. Les prostaglandines, des substances semblables aux hormones, déclenchent des contractions du muscle utérin qui peuvent provoquer des douleurs ou une gêne. Plus les prostaglandines sont élevées, plus sévères sont les crampes. 

Les règles sont plus douloureuses au début du cycle menstruel, mais leur intensité baisse au fur et à mesure des jours qui passent. 

Chez la femme adulte, une dysménorrhée secondaire peut avoir lieu et est causée par :

  • L’endométriose : c’est le tissu qui agit comme la muqueuse de l’utérus se développe à l’extérieur de l’utérus, le plus souvent sur les ovaires, le vagin, la cavité abdominale, les trompes de Fallope, etc.
  • L’adénomyose : il s’agit de l’endométriose interne à l’utérus qui lorsqu’il se développe au niveau des parois de l’utérus, il provoque des crampes.
  • Une sténose du col de l’utérus : c’est lorsque l’orifice est assez petit pour empêcher le cycle menstruel créant ainsi des douleurs suite à un surplus de pression sur la partie intime féminine.
  • Les fibromes utérins : ce sont des tumeurs non cancéreuses qu’on trouve au niveau de la paroi de l’utérus et qui sont parfois sources de douleurs.
  • Une pathologie inflammatoire pelvienne : cette maladie des organes reproducteurs féminins est généralement provoquée par une transmission de bactéries suite à des relations sexuelles. 

Quels remèdes naturels pour soulager les règles douloureuses 

Les crampes provoquées par le cycle menstruel peuvent durer quelques heures, voire quelques jours. Elles débutent parfois avant les règles, s’intensifient pendant les règles et commencent à s’atténuer progressivement. Les femmes font souvent usage de médicaments et anti inflammatoires pour apaiser les douleurs, mais il existe aussi de nombreux remèdes naturels qui sont aussi efficaces pour prévenir ces crampes.

La chaleur peut apaiser les douleurs

Pendant les contractions, les femmes se trouvent parfois obligées de s’allonger et ne rien faire. Dans ce cas, placer une bouillotte ou un coussin chauffant contre l’abdomen peut détendre les muscles et soulager les crampes. Cela va de soi lorsqu’il s’agit de douleurs dorsales où on peut mettre le coussin chauffant sur le bas du dos. 

La chaleur aide le muscle utérin et ceux qui l’entourent à se détendre, ce qui peut atténuer les crampes et la sensation d’inconfort. Il existe une technique similaire à celle-ci, c’est de prendre un bain chaud pour détendre les muscles de l’abdomen, du dos et des jambes.

Changer son alimentation 

Apporter quelques changements à son régime alimentaire peut soulager les règles douloureuses. Une alimentation équilibrée riche en acides gras oméga-3, en fruits, en légumes, en noix, en protéines maigres et en céréales complètes aide le corps à rester en bonne santé.

Parallèlement, il faut boire davantage de liquides sains pour hydrater le corps – la déshydratation provoque des crampes musculaires – comme les tisanes à la camomille, au fenouil, à la framboise, etc.

En gros, il faut privilégier une alimentation riche en fibres et pauvre en huiles et en sucres raffinés pour aider à améliorer la digestion et à atténuer l’inconfort abdominal.

Le massage aux huiles essentielles

Le fait de masser l’abdomen avec des huiles essentielles peut atténuer les crampes menstruelles. Parmi les huiles essentielles les mieux recommandées, on note celles au romarin, camomille romaine, sauge sclarée et à la menthe poivrée.

Faire un léger exercice physique 

Bien que l’exercice physique soit la dernière chose que beaucoup de personnes ont envie de faire lorsqu’elles ont des crampes, il peut soulager la douleur. C’est le cas aussi avec les femmes pendant leurs règles. Il ne s’agit pas de se taper une séance de gymnastique, mais le fait de réaliser des étirements légers, une promenade ou du yoga peuvent atténuer les douleurs. 

Une étude publiée en septembre 2016 dans « Journal of Alternative and Complementary Medicine » a montré que 20 étudiantes de premier cycle, qui ont suivi un programme de yoga d’une heure une fois par semaine pendant trois mois, ont eu moins de crampes menstruelles et de douleurs pendant leurs règles qu’un autre groupe de 20 femmes qui ne l’ont pas fait.

D’ailleurs, atteindre l’orgasme pendant un acte sexuel peut contribuer à atténuer l’impact des contractions menstruelles. Tout comme l’exercice physique, l’orgasme libère des endorphines et d’autres hormones qui soulagent les règles douloureuses et aident la femme à se sentir mieux.

Voir aussi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ne manquez pas