18.5 C
Paris
jeudi, septembre 28, 2023

Verstappen domine, Alpine malchanceux : les faits marquants du GP de Hongrie

Date:

Le cavalier seul de Max Verstappen, la confirmation du renouveau de McLaren mais aussi le cauchemar d’Alpine

Le Grand Prix de Budapest a offert de nombreuses surprises et rebondissements. Voici ce qui a retenu l’attention de la rédaction :

Verstappen ne laisse aucune miette, le record de Red Bull

Max Verstappen continue d’impressionner avec des performances exceptionnelles. Malgré avoir manqué la pole position de justesse, le pilote néerlandais a pris les devants dès le départ de la course et n’a jamais lâché la première place. Il a ainsi remporté sa septième victoire consécutive et s’approche d’une troisième couronne mondiale. De plus, cette victoire a permis à Red Bull d’établir un nouveau record, avec 12 victoires consécutives.

McLaren confirme

L’écurie McLaren a confirmé son renouveau en obtenant de bons résultats à Budapest. Les voitures orange, avec Lando Norris et Oscar Piastri, ont parfaitement géré le départ et ont réussi à dépasser Lewis Hamilton. Piastri a décroché une cinquième place, tandis que Norris a terminé deuxième pour la deuxième fois consécutive. McLaren marque ainsi son retour au premier plan et devra gérer les attentes pour la suite de la saison.

La remontée de Russell

George Russell a réalisé une performance remarquable en remontant du 18e au 6e rang. Malgré un temps de qualification décevant, le pilote Mercedes a su tirer son épingle du jeu en étirant son premier relais et en faisant des dépassements stratégiques. Il a notamment réussi à doubler les Ferrari en fin de course, ce qui lui a permis de marquer de précieux points.

Alpine, la catastrophe

L’écurie Alpine a vécu un week-end cauchemardesque à Budapest. Après le double abandon à Silverstone, Esteban Ocon et Pierre Gasly ont été victimes d’un carambolage dès le premier virage. Les deux voitures ont été détruites, ce qui a entraîné un autre abandon immédiat. Alpine traverse une période difficile et les zéro pointés à répétition font mal aux constructeurs.

Zhou, coupable au départ

Zhou Guanyu avait réalisé de bonnes qualifications avec le cinquième temps, mais il a tout gâché au départ de la course. Le pilote chinois est resté immobile, provoquant la panique sur la grille. Ensuite, il a manqué son freinage au premier virage, entraînant un carambolage avec les voitures d’Alpine. Zhou a terminé 16e et a raté une belle opportunité de marquer des points à Budapest.

Ferrari quatrième force ?

La Scuderia Ferrari traverse une période difficile. Après le retour en force de McLaren, Ferrari est désormais considérée comme la quatrième force du plateau, derrière Red Bull, Mercedes et McLaren. Les monoplaces rouges ont du mal à obtenir des résultats significatifs, avec seulement une seule fois sur le podium en sept courses. En Hongrie, Charles Leclerc a terminé septième, pénalisé pour un excès de vitesse dans les stands, tandis que Carlos Sainz a terminé huitième.

Sur le meme sujet

Le FC Barcelone confirme l’arrivée d’Iñigo Martinez au Mercato

Le FC Barcelone se renforce en défense avec Iñigo...

« La maturité de Quentin Halys se révèle à Wimbledon »

Quentin Halys s'impose en trois sets et atteint le...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici