Voayage

Accompagner votre chien pendant votre voyage

Vous vous préparez pour un voyage mais vous ne pouvez pas laisser votre chien seul, ne vous inquiétez pas, prenez-le !

Recommandations générales Avant d’acheter le billet

Pour tout déplacement à l’intérieur ou en dehors de votre pays, avant d’avoir votre billet par Internet, dans un bureau ou une agence, vous devez indiquer que vous planifier de voyager avec votre chien car les avions ont habituellement un quota limité pour les animaux. Ainsi, si le jour de votre voyage ce quota est déjà atteint, ils pourront vous mettre sur un autre vol.

Les exigences de chaque compagnie aérienne

N’achetez pas de cage d’animaux pour voyager sans connaître les spécifications de la compagnie aérienne avec laquelle vous allez voyager, quel type de cage ils exigent, leurs mesures… De plus, si votre animal pèse moins de 6 kilos et que le vol dure au maximum quatre heures, certaines compagnies offrent la possibilité de le garder avec vous en cabine au lieu de le laisser dans la soute à bagages, mais vous devez prévenir avant d’acheter le billet, car il y a aussi un quota limité en cabine.

De quoi avez-vous besoin pour un vol national ?

Si vous voyagez à l’intérieur du pays, le déplacement est habituellement plus simple. Informez simplement la compagnie que vous serez avec votre chien avant d’acheter le billet pour lui garantir une place, assurez-vous que la cage dans laquelle vous allez le transporter est appropriée, ayez le carnet de vaccination de l’animal avec vous et demandez si la compagnie aérienne n’exige pas un certificat de santé. Certaines demandent que ce justificatif soit daté d’au moins 10 jours.

De quoi avez-vous besoin pour un vol international ?

Dans l’Union européenne, il y a des exigences claires pour voyager avec votre animal. En premier lieu votre chien doit avoir un passeport émis par un vétérinaire et sur lequel figurent ses vaccinations contre des maladies déterminées. Ce document est valable pour tous les pays de l’UE sauf pour le Royaume-Uni, l’Irlande et la Suède, dont les exigences particulières doivent être confirmées avec le consulat. Tenez compte du fait que certains pays, en dehors de l’UE, exigent que la mascotte ait été en quarantaine au préalable. C’est pourquoi, si vous avez le moindre doute, appelez le consulat du pays de destination.

Comment préparer votre animal ?

Des semaines avant de voyager, vous devez habituer votre chien à la présence de la cage. Placez-y ce dont il a besoin pour se nourrir et dormir, afin qu’il en fasse une association positive, et permettez-lui d’y entrer et d’en sortir librement. C’est très important et vous ne pouvez pas l’oublier.
Le jour du voyage, préparez la cage pour son confort, avec un coussin confortable imprégné de son odeur et plusieurs de ses jouets pour qu’il se distraie. S’il y a de la place pour sa gamelle, amenez-la aussi pour qu’il se sente à la maison.
Essayez de ne pas le nourrir au moins 5 heures avant le voyage pour éviter les vomissements.
Gardez-le dans le calme sinon l’animal sentira votre anxiété. Lorsque vous le confierez au personnel de l’aéroport, dites-lui au revoir de manière tranquille et naturelle.

Recommandations générales

Si, auparavant, vous avez déjà voyagé avec votre chien en avion et que vous connaissez les exigences qui concernent la cage, vérifiez alors qu’elle est convenable, qu’elle ferme correctement et qu’elle ne se soit pas endommagée dans un déplacement antérieur. Baignez votre chien la veille du voyage, car certaines compagnies aériennes n’acceptent pas les animaux qui sentent mauvais.
Il n’est pas conseillé d’administrer un calmant à l’animal. Si vous souhaitez essayer une option pour qu’il reste calme, consultez votre vétérinaire.
Il est possible d’insérer une puce électronique à votre chien, vous pourrez, ainsi, localiser son emplacement en cas de perte, prenez cela en compte.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close