AccueilDivertissementLe soutien de Jean Messiha à la cagnotte pour le policier accusé...

Le soutien de Jean Messiha à la cagnotte pour le policier accusé de la mort de Nahel

Une cagnotte polémique

Le mardi 27 juin, le jeune Naël, âgé de seulement 17 ans, est mort à Nanterre après avoir été touché par le tir d’un agent des forces de l’ordre. Suite à ce drame, le policier a été mis en examen pour homicide volontaire et placé en détention provisoire. Malgré cette décision de justice, la colère a éclaté dans de nombreuses villes de France, avec plusieurs nuits d’émeutes.

Des réactions de célébrités

De nombreuses célébrités ont pris la parole afin d’évoquer la mort de Nahel. Certains n’ont pas hésité à faire de grosses mises au point, à l’image de Rayane Bensetti. « Tous les connards et les connasses qui m’écrivent pour me dire que le petit n’avait pas de permis et a fait un refus d’obtempérer, je vous bloque direct. Qu’est-ce que c’est que cette réflexion de merde ! On parle d’un petit de 17 ans qui a fait une erreur de gamin, pas d’un terroriste, bande d’imbéciles », a lâché le comédien sur Instagram. Seulement, les internautes visés par Rayane Bensetti ne semblent pas être les seuls à vouloir afficher un soutien au policier responsable du tir.

- Advertisement -

Une cagnotte lancée par Jean Messiha

Jean Messiha, ancien soutien d’Eric Zemmour lors de l’élection présidentielle de 2022, a lancé une cagnotte afin de récolter des fonds pour l’agent des forces de l’ordre et sa famille. Ce lundi 3 juillet, le montant a dépassé le million d’euros grâce à plus de 50 000 donateurs. Une telle vague de soutien n’a pas manqué de créer la polémique sur les réseaux sociaux.

La défense de Jean Messiha

Ce lundi 3 juillet, Jean Messiha, à l’initiative de la cagnotte, a pris la parole sur le plateau de Morandini Live ! (CNEWS). « Si elle n’avait réuni que 3 ou 4 000 euros, personne n’en aurait parlé. Je préfère faire une cagnotte pour un policier que pour un délinquant. Ce policier a des états de services exemplaires et il est en prison en ayant fait son métier », a-t-il commencé. Jean Messiha a par la suite pointé du doigt la situation de Nahel. « Ce jeune était tout de même un jeune multirécidiviste, qui refuse de s’arrêter quand un policier demande de s’arrêter. C’est cela la réalité et c’est pour cela que cette cagnotte gêne. Les Français en ont marre que l’on passe son temps à applaudir tout ce qui les détruit ! Moi, je soutiens la France, ceux qui servent la France ! », a-t-il ajouté.

Voir aussi  Hommage poignant des filles de Claude Barzotti : Un vide insurmontable

Les plus lus