Combien coûte le béton désactivé ?

Le béton désactivé est devenu de plus en plus fréquenté sur les terrasses, dans les jardins et même dans les salles de bain à raison de ses avantages techniques, tout en étant esthétique. Forcément, plusieurs spécialistes recommandent ce type de revêtement de surface en présentant des différences de prix considérables.

Mais, combien coûte le béton désactivé?

Béton désactivé : avantages et inconvénients

Le béton désactivé se distingue de plusieurs avantages et inconvénients, comme tout autre matériau. Toutefois, ce matériau propose plusieurs points forts et très peu de points faibles. En général, les différences se présentent plus sur le plan esthétique, que l’on peut souhaiter ou non.

Avantages du béton désactivé

En premier lieu, il faut noter que le béton désactivé est qualifié des mêmes avantages que le béton classique. En d’autres mots, il faut s’assurer qu’il est solide et durable avec la possibilité d’être carrossé tout en ayant le prix assez abordable.

  • Le béton désactivé se distingue d’une très haute performance antidérapante qui est parfaite en extérieur et qui peut mettre fin au problème de gelées matinales.
  • Le béton désactivé affiche l’esthétique d’un sol gravier et présente une meilleure solution en extérieur, que ce soit en allée ou en terrasse.  

Inconvénients du béton désactivé

Le seul inconvénient du béton désactivé est l’obligation de devoir réaliser un lavage au nettoyeur à haute pression, suivi d’un rinçage à l’aide d’un tuyau d’arrosage. La mise en œuvre signifie donc l’utilisation d’une grande quantité d’eau qui devra après être évacuée ailleurs.

En extérieur, il n’y a aucun problème qu’on pourra faire face sur le chantier. Dans un jardin déjà planté ou arboré, cette eau chargée de calcium et de laitance peut provoquer des salissures. Quant en intérieur, le souci d’accueillir de l’eau se pose également et implique donc de poser le béton désactivé d’une autre manière.

Lire aussi  Prix du gros oeuvre d’une maison

Prix du béton désactivé

Le béton désactivé n’est pas un matériau d’utilisation spécifique, proprement dit. Il s’agit, tout simplement, d’un béton tout à fait normal. En fait, ce qui fait différencier le béton normal du béton désactivé est que ce dernier est élaboré de manière exceptionnelle, et offre un aspect esthétique final complètement différent de celui du béton classique.

Le béton désactivé se compose principalement d’eau, de ciment et de granulat dont les proportions sont semblables en tout point à celles du béton normal. Néanmoins, le granulat est souvent choisi avec un grand soin, par ce qu’avec le béton désactivé, celui-ci devient visible, notamment au centre du matériau. Toutefois, l’utilisation de béton désactivé est basée sur une démarche bien particulière.

  • On verse une dalle de béton désactivé, de la même manière qu’on fait  avec un béton normal, sans avoir besoin d’omettre une armature e métal.
  • On utilise un produit retardant et on élabore à partir d’huile végétale et de retardateur chimique, une fois la dalle est bien lisse.
  • On laisse sécher progressivement pendant une durée de 12h ou de 48h (selon la météo et les températures).
  • On retire la couche de mortier en se servant d’un nettoyeur à haute pression qui délivre 100 bars au minimum dans l’objectif de dévoiler le granulat, ancré au sol et complètement solide.

Logiquement, le béton désactivé dispose le même tarif que le béton classique avec les mêmes variations régionales. Malgré ça, il ya des différences plus remarquables, qui tiennent, en grande partie, au granulat adapté. Plus ce dernier sera uniforme, normalisé, coloré ou d’un type bien précis, plus le prix sera plus cher. En tenant compte de ces spécificités, le prix du béton désactivé s’oscille entre 80 euros/m3 et 110 euros/m3, sans compter les éventuels frais de livraison.   


Explorer d'autres articles

Catégories Travaux