AccueilAnimauxPeut-on garder l'Axolotl mystérieux dans un aquarium chez soi ?

Peut-on garder l’Axolotl mystérieux dans un aquarium chez soi ?

Origines et caractéristiques de l’axolotl

Originaire du Mexique, l’axolotl est un amphibien étonnant qui peut vivre en captivité à condition de prendre certaines précautions. Cet animal, qui se reproduit à l’état larvaire, est une espèce en voie d’extinction à l’état sauvage, mais abonde dans les élevages car il est très utilisé dans la recherche expérimentale sur la régénération. En effet, l’axolotl a la capacité de régénérer ses organes endommagés ou détruits.

- Advertisement -

Description physique de l’axolotl

L’axolotl a un corps lacertiforme, une peau fine sans écailles, une tête plate et arrondie, deux petits yeux sans paupières et une bouche grande et large. Il possède également trois branchies externes qui lui permettent de respirer. Son corps allongé compte quatre pattes munies de doigts qui facilitent ses déplacements au fond de l’eau. Une petite nageoire part de la base de la tête et court le long de son dos. L’axolotl mesure entre 15 à 33 cm à l’âge adulte et son poids varie entre 60 et 110 grammes.

Variations de couleurs chez l’axolotl

L’axolotl présente des variations génétiques de pigmentation. On peut observer une forme commune variant du gris au noir, une forme leucistique avec un corps blanc et des yeux noirs, et une forme albinos avec une peau blanche à dorée et des yeux rouges.

La métamorphose de l’axolotl

L’axolotl se métamorphose rarement en adulte. Il passe sa vie à l’état larvaire, ce qui ne l’empêche pas d’atteindre la maturité sexuelle et de se reproduire. Il est déconseillé de tenter la transformation car cette étape délicate provoque d’importants changements dans la morphologie de l’axolotl. Accomplie dans de mauvaises conditions, la métamorphose peut se révéler fatale ou incomplète.

Voir aussi  Comment fonctionne l'incroyable organisation d'un essaim d'insectes ?

Conditions de vie en captivité

Si vous souhaitez élever un axolotl en captivité, il est indispensable de respecter certaines conditions pour le conserver en bonne santé. La température idéale se situe entre 17 et 21 °C. Pour les dimensions de l’aquarium, il faut compter une largeur minimum de 80cm. L’espèce étant grégaire, la présence d’un congénère nécessitera un aquarium plus volumineux.

Qualité de l’eau pour l’axolotl

L’eau doit être dure et calcaire pour préserver la peau sensible de l’axolotl. Un pH de 7.5 est idéal. La filtration n’est pas utile à condition que l’eau soit changée régulièrement. Si vous optez pour un filtre, il est préférable de le régler au minimum pour ne pas générer de courant trop fort.

Environnement conseillé pour l’axolotl

L’axolotl a besoin d’accessoires pour se cacher : pierres, plantes, objets servant de grotte. Le substrat doit être constitué de sable fin ou de galets plus gros que la tête de l’animal. L’axolotl a besoin d’une faible intensité lumineuse et d’un couvercle sur l’aquarium car il est capable de sauter hors de l’eau.

Alimentation de l’axolotl

L’axolotl suit un régime alimentaire carnivore. Vous pouvez lui donner des invertébrés congelés, des granulés à base de poissons ou des aliments secs sous forme de pellets. Son alimentation doit être pauvre en graisse et riche en protéines et vitamines. La nourriture fournie à l’amphibien doit provenir exclusivement de l’eau douce.

En réunissant toutes les conditions nécessaires à son bien-être, vous pourrez garder l’axolotl de longues années auprès de vous. Cet animal aussi étrange que passionnant sera la star incontestable de votre aquarium.

Voir aussi  Que révèlent les 6 secrets du langage des dauphins ?

Les plus lus