AccueilAnimauxComment protéger la nourriture de vos poules contre les nuisibles ?

Comment protéger la nourriture de vos poules contre les nuisibles ?

Les nuisibles, oiseaux, rongeurs, etc mangent la nourriture de mes poules, que faire ?
Crédit : Le Mag des Animaux

Si vous possédez des poules, vous avez peut-être déjà rencontré ce problème : la nourriture que vous donnez à vos volailles est également consommée par divers nuisibles, tels que les oiseaux et les rongeurs. Cet article vous propose des solutions pratiques pour protéger efficacement la nourriture de vos poules.

Les nuisibles qui menacent vos poules

Ces animaux sont qualifiés de nuisibles car ils posent un réel problème. Ils s’attaquent à la nourriture de vos poules, ce qui représente un coût supplémentaire pour vous et une menace pour vos volailles.

- Advertisement -

On peut les diviser en deux catégories : les oiseaux, tels que les pigeons, corbeaux et certaines espèces de passereaux, et les rongeurs, principalement les rats et les souris. Ces animaux sont principalement attirés par la facilité d’accès à la nourriture.

Pertes financières et risques sanitaires

Les pertes financières causées par le vol de nourriture par des nuisibles peuvent être significatives. Elles résultent non seulement de la diminution des ressources alimentaires disponibles pour vos volailles, ce qui peut impacter leur croissance et leur productivité, mais aussi des coûts associés aux mesures de lutte contre ces indésirables et aux dépenses de santé liées aux maladies qu’ils peuvent transmettre.

Parmi les maladies que les animaux nuisibles peuvent véhiculer, citons la leptospirose, la salmonellose, la peste porcine ou encore la fièvre aphteuse, des maladies dangereuses, voire mortelles, pour vos poules. Ces maladies présentent également un risque pour l’homme. Il est donc important de mettre en place une gestion efficace des nuisibles dans votre poulailler.

Bons gestes à adopter

La première étape consiste à rendre l’accès au poulailler et à la nourriture aussi difficile que possible pour les nuisibles. Cela peut être accompli en utilisant des mailles fines pour les clôtures et les fenêtres, et en vous assurant que toutes les ouvertures sont bien scellées.

Veillez à éliminer les déchets et les restes de nourriture qui attirent les nuisibles. Les poubelles doivent être bien fermées et éloignées du poulailler. De manière générale, l’entretien régulier du poulailler est essentiel. Outre le maintien de l’hygiène des lieux, bénéfique à la santé de vos poules, une zone dégagée permet de mieux détecter les failles par lesquelles les nuisibles peuvent s’infiltrer et de les réparer rapidement.

Voir aussi  Quel sexe de perruche choisir pour votre prochain compagnon à plumes ?

Vous devez stocker la nourriture dans des conteneurs hermétiques. Les contenants métalliques ou en plastique dur sont les plus efficaces. Soyez rigoureux car le moindre faux pas sera vite repéré. En étant constant dans vos gestes de sécurisation de la nourriture, vous finirez par dissuader les nuisibles qui iront chercher ailleurs.

Par ailleurs, dans de nombreux cas, la présence de chats peut suffire à dissuader les nuisibles, à condition que les félins aient l’habitude de sortir régulièrement, nuit et jour, pour surveiller les lieux.

Solutions spécifiques contre les oiseaux

Si vous en avez la possibilité, la plantation stratégique d’arbres ou de haies autour du poulailler peut fournir une barrière naturelle contre les oiseaux.

Mais l’utilisation de filets de protection reste l’une des méthodes les plus simples et les plus efficaces pour empêcher les oiseaux d’accéder aux zones où les poules sont nourries. Ces filets peuvent être installés au-dessus des enclos extérieurs ou seulement autour des zones d’alimentation, pour bloquer l’entrée aux oiseaux sans restreindre l’accès de vos poules à la nourriture.

Divers dispositifs effaroucheurs, tels que les épouvantails, les bandes réfléchissantes ou les ballons portant des motifs d’yeux de prédateurs, peuvent être utilisés pour effrayer les oiseaux et les dissuader de s’approcher du poulailler.

Des dispositifs émettant des sons désagréables pour les oiseaux ou imitant les cris de leurs prédateurs naturels peuvent également être installés à proximité des zones d’alimentation des poules. Toutefois, ces systèmes peuvent stresser les poules et agacer les voisins.

Faut-il recourir à des pièges ?

Si vous peinez à éloigner les rongeurs sans vouloir les éliminer complètement, n’hésitez pas à utiliser des répulsifs si vous ne vous en sortez pas avec les pratiques énumérées jusque-là. L’utilisation de répulsifs naturels ou d’ultrasons se révèle souvent suffisante contre les rongeurs et évite de recourir à des pièges.

Si toutefois, vous souhaitez utiliser des pièges, assurez-vous que ces gestes sont conformes à la réglementation en vigueur.

Optez pour des distributeurs de nourriture conçus pour les poules

L’utilisation de distributeurs de nourriture spécialement conçus pour les poules est une solution qui minimise les pertes de nourriture dues aux nuisibles.

Voir aussi  Comment éliminer l’odeur de l’urine de votre chien à la maison ?

Les distributeurs de nourriture pour poules sont généralement équipés de mécanismes qui nécessitent une action spécifique, souvent une pression, que seules les poules peuvent exercer pour accéder à la nourriture. Ces dispositifs peuvent prendre diverses formes :

  • Distributeurs à pédale : ces distributeurs s’ouvrent lorsque les poules montent sur une plateforme ou appuient sur une pédale. Le poids de la poule actionne le mécanisme d’ouverture, permettant l’accès à la nourriture. Les oiseaux plus légers et la plupart des rongeurs ne peuvent pas déclencher ce mécanisme.
  • Distributeurs automatiques à heure programmée : ces appareils distribuent la nourriture à des moments programmés de la journée, réduisant ainsi les occasions pour les nuisibles d’accéder à la nourriture. Bien que moins sélectifs que les systèmes à pédale, ils limitent le temps pendant lequel la nourriture est accessible.
  • Distributeurs avec ouvertures sélectives : certains distributeurs sont conçus avec des ouvertures qui s’ajustent uniquement à la taille et à la forme du corps ou de la tête des poules. Ces ouvertures sont trop petites pour la plupart des nuisibles mais permettent aux poules de manger confortablement.

Ces distributeurs diminuent considérablement la quantité de nourriture consommée par les nuisibles. Même s’ils représentent un investissement initial, l’économie réalisée sur le long terme le justifie. Ces systèmes assurent que les poules ont un accès constant et sécurisé à leur nourriture sans le stress de la compétition avec les nuisibles.

Pour intégrer efficacement ces distributeurs dans un poulailler, quelques considérations sont essentielles. Selon le nombre de poules présentes et le type de nuisibles auxquels vous avez à faire, certains distributeurs peuvent être plus appropriés que d’autres. Il est important d’évaluer les besoins spécifiques avant de faire un choix.

Vos poules auront peut-être besoin d’un certain temps pour s’habituer à utiliser ces nouveaux dispositifs. Une période d’acclimatation avec supervision peut être nécessaire pour enseigner aux poules comment accéder à leur nourriture.

Les distributeurs doivent être régulièrement nettoyés et entretenus pour assurer leur bon fonctionnement et éviter toute contamination de la nourriture.

Les plus lus