AccueilAnimauxQuelle est la température parfaite pour votre chinchilla? Découvrez-le ici!

Quelle est la température parfaite pour votre chinchilla? Découvrez-le ici!

Un chinchilla peut-il avoir froid ? Quelle est sa température idéale ? (Crédit : Le Mag des Animaux)

Originaire de la Cordillère des Andes, le chinchilla est un rongeur habitué à un environnement aride et à des températures nocturnes très basses. Sa fourrure dense lui permet de résister au froid, mais il est sensible aux courants d’air et à l’humidité excessive. Dans cet article, nous allons explorer pourquoi ce rongeur robuste peut attraper froid, comment le protéger et quelle température lui offrir pour le maintenir en bonne santé.

La résistance du chinchilla au froid

Le chinchilla domestique est un rongeur nocturne de la famille des chinchillidés. Il est originaire de la cordillère des Andes et a été sélectionné pour vivre uniquement en captivité. Dans son habitat naturel, il est exposé à des variations de température importantes entre le jour et la nuit, et une faible humidité. Pour se protéger de la chaleur, il dort la journée dans des endroits ombragés et frais, et se nourrit au crépuscule et pendant la nuit, lorsque la température baisse.

- Advertisement -

La température idéale pour le chinchilla

Les origines andines du chinchilla en font un animal robuste, capable de résister à la sécheresse comme au froid, à condition de trouver un abri contre les intempéries. En captivité, le rongeur peut supporter des températures basses si sa cage est correctement placée et aménagée. Le chinchilla a besoin de coins douillets pour se cacher et se réchauffer. Sa température idéale se situe entre 15 et 20°C, dans un environnement frais et sec.

Prévenir le refroidissement chez le chinchilla

Le chinchilla n’est pas une espèce fragile en matière de santé. S’il bénéficie d’une bonne hygiène de vie et d’une alimentation saine et équilibrée, il ne tombera pas malade. Un chinchilla maintenu au sec n’attrape pas froid. Il est important de ne pas mouiller sa fourrure pour le laver, car son pelage ne contient pas de graisse imperméabilisante et est particulièrement dense. Si sa fourrure entre en contact avec de l’eau, elle s’imbibe entièrement et met très longtemps à sécher, ce qui peut entraîner un stress et une infection respiratoire.

Voir aussi  Que signifie vraiment l'expression 'Une poule n’y retrouverait pas ses poussins' ? Découvrez-le ici !

Entretien de la fourrure du chinchilla

La fourrure du chinchilla est sa principale défense contre les variations de température. Il est donc essentiel de veiller à sa qualité. L’hygiène quotidienne du rongeur doit passer par un bain de sable ultra-fin, sans silice, qui absorbe l’excès de sébum de son pelage. Un brossage quotidien de la fourrure est également recommandé pour enlever les poils morts, surtout en période de mue.

Emplacement de la cage du chinchilla

Le chinchilla résiste mal aux fortes chaleurs, surtout si l’humidité est importante. Il est préférable de placer sa cage dans une pièce bien éclairée par la lumière naturelle, idéalement avec 12 heures d’ensoleillement par jour. La cage doit être installée dans un endroit ventilé mais sans courant d’air, loin des fenêtres ouvertes, des climatiseurs ou des ventilateurs. Il faut également éviter de placer la cage près d’une source de chaleur intense, car le chinchilla ne peut pas réguler sa température corporelle car il n’a pas de glandes sudoripares pour se refroidir par transpiration.

Les plus lus