AccueilAnimauxScarabée sacré vs Bousier: Que Cache leur Distinction?

Scarabée sacré vs Bousier: Que Cache leur Distinction?

Les curiosités entomologiques : Scarabée sacré vs Scarabée bousier

Crédit photo : Amadej Trnkoczy

Les scarabées sacrés et bousiers apparaissent souvent comme des jumeaux à l’œil nu, mais derrière leur robe et leur comportement coprophage, d’intrigantes différences les séparent. Décortiquons les subtilités qui distinguent ces deux coléoptères, que ce soit en termes de morphologie, éthologie, répartition géographique et même symbolique.

Points de convergence entre le Scarabée sacré et le Bousier

Les liens de parenté entre le scarabée sacré (Scarabaeus sacer) et le scarabée bousier (Scarabaeus laticollis) sont multiples :

- Advertisement -
  • Appartenant à la famille des scarabéidés (Scarabaeidae), ces coléoptères partagent le rituel de transformer des excréments en boules pour s’en nourrir ultérieurement.
  • Dotés d’un corps robuste et ovale, leur apparence extérieure présente un large thorax, des tubercules sur le front et un plateau frontal dentelé servant à découper la matière fécale. Leurs pattes avant sont sculptées à la manière de truelles, tandis que leurs pattes arrière servent d’ancrage avec leurs extrémités pointues.

Le scarabée et son étrange manie de bousier

Les scarabées bousiers se distinguent par leur alimentation coprophage, c’est-à-dire basée sur les excréments. Trois catégories de comportements sont observées :

  • Les piluliers ou bousiers rouleurs, à l’exemple des Scarabaeus sacer et Scarabaeus laticollis, forment des sphères à partir d’excréments, qu’ils roulent jusqu’à leurs terriers pour les consommer ou pour la ponte.
  • Les fouisseurs ou tunneliers creusent des galeries sous les tas d’excréments où ils vivent et se reproduisent.
  • Les résidents ou endocoprides restent entièrement au sein de la matière fécale pour se nourrir et se développer.
Voir aussi  Boostez la Santé de Votre Hamster: Quels Suppléments lui Faut-il?

Dissemblances entre le Scarabée sacré et le Bousier

Ces deux scarabéidés, bien qu’ayant des comportements et des attributs physiques semblables, révèlent des singularités une fois observés de près.

Disparités morphologiques

Le scarabée sacré, du sous-genre Scarabaeus, se distingue par :

  • Une taille supérieure, mesurant entre 2,5 et 3,7 cm, avec des caractéristiques morphologiques spécifiques telles que le tarse éloigné de l’éperon, des ongles courts et une carène du tibia antérieur en éperon.
  • Le scarabée bousier, appartenant au sous-genre Ateuchetus, est reconnu pour sa taille plus réduite et ses marquages distincts sur les élytres et le pronotum, mettant en avant son profil de seulement 2,1 cm.

Contrastes comportementaux

Bien que les deux espèces créent des sphères d’excréments pour se nourrir, elles diffèrent dans leur approche alimentaire et les détails de leurs pelotes, la taille et la composition de ces dernières, les types d’excréments privilégiés et les méthodes de transport des sphères, notamment avec le scarabée sacré qui pousse sa boule avec ses pattes arrière contrastant le bousier qui utilise ses pattes avant.

Variances d’habitat

Le bousier trouve sa place dans diverses régions du monde et est bien acclimaté en Europe, alors que le scarabée sacré a une répartition plus restreinte, avec une préférence pour les environnements méditerranéens et une présence discrète en France.

Dissemblances symboliques

En Égypte antique, le scarabée sacré revêtait une importance spirituelle, incarnant la divinité du soleil Khépri et représentant la transformation et la protection. Le scarabée bousier ne partage pas cette symbolique ancienne.

Les plus lus