AccueilMadameBeauté & Bien-êtreUne technique de respiration peut-elle améliorer votre santé ? Découvrez comment !

Une technique de respiration peut-elle améliorer votre santé ? Découvrez comment !

Améliorez votre santé grâce à une simple technique de respiration

La respiration est une fonction vitale que nous effectuons constamment, même pendant notre sommeil. Cependant, nous ne réalisons souvent pas l’impact significatif qu’elle a sur notre corps, notre esprit et notre santé globale.

Il existe différentes façons de respirer, chacune ayant des effets variés sur notre corps et notre santé. Dans cet article, nous allons nous concentrer sur deux types de respiration : la respiration par le nez, qui favorise la relaxation et améliore la santé, et la respiration par la bouche, souvent utilisée en raison de notre mode de vie stressant, qui peut contribuer à divers problèmes de santé comme l’hypertension artérielle et une fréquence cardiaque élevée au repos.

- Advertisement -

La respiration et ses effets sur le corps humain

Dans mon dernier livre « Sports pattern release », j’explique comment la respiration peut influencer le corps humain. Je propose également une technique de respiration simple pour favoriser une meilleure santé.

La respiration est souvent négligée, mais elle est d’une importance cruciale pour une bonne fonction biomécanique. Le corps humain sacrifie tout pour assurer la fonction respiratoire, y compris la posture. Nous sommes préprogrammés pour respirer par le nez, et la respiration par la bouche est déclenchée par le stress. Il est intéressant de noter que lorsque la posture est mauvaise, il est plus facile de respirer par la bouche et plus difficile de respirer par le nez. L’inverse est également vrai, ce qui illustre la relation étroite entre la respiration et la posture.

respiration

De plus, ceux qui respirent par la bouche ont tendance à respirer moins profondément, en utilisant uniquement la partie supérieure du thorax, tandis que ceux qui respirent par le nez utilisent pleinement le diaphragme et les poumons, oxygénant ainsi le sang et le cerveau. Si le diaphragme est bloqué par une mauvaise posture, du stress ou de mauvaises habitudes, les muscles accessoires inhibiteurs seront surmenés, devenant hyperactifs, déclenchant ainsi des points et des tensions chroniques.

Voir aussi  Manquez-vous de vitamine B12? 7 signes à surveiller!

La respiration Pranayama et ses bienfaits

Il existe de nombreux exercices de respiration différents dans le yoga. La respiration Pranayama, qui est la pratique du contrôle de la respiration volontaire, a des effets positifs sur la fonction immunitaire, l’hypertension, l’asthme, les déséquilibres autonomes du système nerveux et les troubles psychologiques ou liés au stress, lorsqu’elle est pratiquée lentement. La respiration volontaire lente et profonde réinitialiserait fonctionnellement le système nerveux autonome.

Des études ont montré que les techniques de respiration pranayama lentes activent le système nerveux parasympathique. Ce type de respiration, associé à des étirements profonds, aura un effet combiné sur la stimulation de l’activité parasympathique tout en réduisant en même temps l’activité sympathique. Cela permettra de diminuer la fréquence cardiaque, la pression artérielle et d’induire la relaxation.

Un exercice de respiration à essayer

Essayez cet exercice pendant quelques minutes chaque jour : allongez-vous ou asseyez-vous avec la colonne vertébrale allongée pour bien ouvrir les voies respiratoires. Fermez vos yeux et votre bouche et placez vos mains sur votre ventre. Respirez lentement et profondément par le nez en ressentant votre ventre se soulever. Ensuite, déplacez vos mains à la base de vos côtes et continuez à respirer dans la section médiane de vos poumons, en ressentant votre cage thoracique s’élargir latéralement.

Enfin, placez vos mains sur votre poitrine, respirez profondément, laissez l’air passer entre la partie supérieure de vos poumons, et ressentez votre poitrine se lever. Maintenez cette respiration pendant un moment, avant d’expirer très lentement en partant du haut et en terminant par la base de vos poumons. Faites cela pendant au moins cinq minutes. Essayez de vous concentrer sur cela et ne pensez à rien d’autre; focalisez votre attention sur votre respiration. Prenez note de la façon dont vous vous sentez après cet exercice.

Voir aussi  Que risquez-vous à faire ces 9 choses à jeun ?

Plus vous pratiquerez, plus votre respiration deviendra profonde et plus vous obtiendrez d’avantages. Et le meilleur dans tout cela ? C’est totalement gratuit !!

Auteure : Lorraine Ereira

Source : wakeup-world.com

Les plus lus