AccueilAnimauxCombien de nourriture votre poisson rouge a-t-il vraiment besoin ?

Combien de nourriture votre poisson rouge a-t-il vraiment besoin ?

Crédit : Le Mag des Animaux

Le poisson rouge, également connu sous le nom de cyprin doré, est l’un des animaux de compagnie les plus courants dans les foyers. Bien qu’il soit facile et peu coûteux à acquérir, il est essentiel de savoir comment en prendre soin pour qu’il vive pleinement ses 20 à 30 ans de vie potentielle. L’alimentation joue un rôle crucial dans la santé du poisson rouge, et nous allons vous donner toutes les informations nécessaires à ce sujet.

L’alimentation du poisson rouge dans son milieu naturel

Le poisson rouge partage deux caractéristiques avec tous les autres membres de la famille des Cyprinidés :

- Advertisement -
  • Ses dents, appelées dents pharyngées, sont situées très au fond de sa bouche,
  • Il n’a pas d’estomac. La digestion se fait donc dans l’intestin, qui est plus long que chez un animal possédant un estomac.

Ces particularités physiques lui permettent de manger de tout. Le poisson rouge est omnivore. Dans son milieu naturel, il se nourrit de petits invertébrés comme les larves d’insectes, les vers, les petits crustacés, les petits mollusques, mais aussi et surtout des algues et des plantes aquatiques. Les végétaux constituent la majeure partie de leur alimentation.

L’alimentation du poisson rouge en captivité

Pour que l’alimentation d’un poisson rouge domestique soit équilibrée et adaptée, il est nécessaire de se rapprocher de ce que l’animal consomme en liberté. Vous devrez donc nourrir votre poisson rouge en très petites quantités, réparties sur plusieurs fois au sein d’une même journée, et même le priver de nourriture sur une courte période. Ces habitudes permettent de préserver la vessie de vos poissons. En général, il est conseillé de donner trois rations par jour et d’organiser une diète hebdomadaire.

Voir aussi  Scarabée sacré vs Bousier: Que Cache leur Distinction?

La nourriture industrielle est-elle équilibrée ?

Le poisson rouge a besoin d’apports en protéines, en glucides, en graisses, en fibres brutes, en vitamines et en sels minéraux. La nourriture industrielle constitue une base d’alimentation qui convient : elle est appréciée par les poissons rouges et se révèle d’un usage très pratique. Elle peut notamment être conservée entre 6 et 8 semaines, à condition d’être gardée dans un endroit frais, à l’abri de la lumière et de l’humidité. Vérifiez bien l’analyse nutritionnelle au moment de l’achat, pour vous assurer qu’elle est adaptée aux besoins du poisson rouge.

Les plantes dans l’alimentation du poisson rouge

Les plantes jouent un rôle important dans l’alimentation du poisson rouge. Il n’est donc pas surprenant que celles que vous placez dans l’aquarium constituent des repas. Il est pourtant bien plus bénéfique à la bonne santé du poisson de lui laisser à disposition de quoi manger librement dans l’aquarium.

La nourriture fraîche pour le poisson rouge

La nourriture fraîche doit être à la fois d’origine animale et végétale. Côté végétal, vous pouvez introduire dans les repas de vos poissons rouges des aliments non aquatiques : angélique, basilic, bourrache, carottes et poivrons qui renforcent leur couleur, concombre, laitue, épinards, petits pois… Ces aliments sont au préalable bouillis et donnés seulement une fois qu’ils sont refroidis. Ils doivent être réduits en bouillie ou émiettés, selon leur texture de départ.

Quelle quantité de nourriture donner à ses poissons rouges ?

La réponse varie énormément d’un poisson à l’autre, en fonction de son âge et de son environnement. Pour évaluer la quantité adaptée à vos poissons, il s’agit d’observer le temps qu’ils mettent à consommer ce que vous leur donnez. Ce temps doit rester inférieur à 2 minutes. Vous devez donc adapter la quantité de nourriture au fur et à mesure que vos poissons grandissent. En cas d’hésitation, il vaut mieux être un peu juste que trop généreux. Quel que soit l’animal, le surpoids n’est jamais bon pour la santé.

Voir aussi  Combien d'eau votre furet a-t-il vraiment besoin ? Découvrez-le maintenant !

Les plus lus