AccueilMadameBeauté & Bien-êtreEst-ce que retirer vos amalgames pourrait améliorer votre santé ?

Est-ce que retirer vos amalgames pourrait améliorer votre santé ?

La nécessité de retirer ses amalgames pour une meilleure santé

Crédit : sain-et-naturel.ouest-france.fr

Il est préférable pour la santé de retirer ses amalgames dentaires. Au Japon, l’utilisation des amalgames dentaires au mercure a été abandonnée depuis trente ans. En Russie, ils ont été interdits en 1985, suite à des centaines d’études sur les dangers des plombages au mercure. La Norvège condamne l’usage du mercure dans toutes ses applications et il y est interdit d’obturer les caries avec des amalgames.

La situation en France

En France, on continue à poser des amalgames comme si de rien n’était à des millions de personnes qui ne se doutent de rien. Les traitements dentaires courants contribuent à l’instabilité émotionnelle, à l’augmentation de la fatigue chronique, à la dépression, aux malformations congénitales, à la sclérose en plaques, à la maladie d’Alzheimer, et de nombreuses autres maladies dégénératives. La plupart des dentistes n’admettront sûrement jamais que les matériaux dentaires qu’ils mettent dans votre bouche peuvent être la cause de nombreuses maladies et troubles.

- Advertisement -

Les « plombs » contiennent du mercure, pas du plomb

Lorsque votre dentiste vous bouche une carie, il n’utilise pas du plomb, mais un mélange de poussière d’argent, de cuivre et d’étain, avec une grosse goutte de mercure. Le mercure fait fondre, à température ambiante, ces poudres de métal, et les amalgame ensemble. Il donne à la substance ainsi obtenue une consistance malléable, bien pratique pour s’enfoncer dans les trous.

Les effets du mercure

La toxicité du mercure est connue depuis l’Antiquité. C’est un poison qui inhibe les enzymes responsables de la respiration cellulaire. Non seulement il entrave le fonctionnement de tous les organes, mais il désorganise et perturbe les systèmes endocriniens et hormonaux, nerveux, immunitaires, digestif. Le système immunitaire est si gravement touché qu’on assiste à une plus grande sensibilité aux infections et au cancer. Les détériorations des cellules accélèrent le processus de vieillissement de l’organisme, et favorisent le déclenchement d’affections neuro-dégénératives graves.

Voir aussi  Que se passe-t-il si vous marchez pieds nus tous les jours ? Découvrez les conséquences surprenantes !

Retirer ses amalgames est important, surtout si vous en avez beaucoup

La plus grande cause de fatigue chronique est le mercure dans la cavité buccale, et cela continuera à affecter la santé jusqu’à ce qu’il soit enlevé. Le matériau de remplissage dentaire le moins cher, l’argent (amalgame) est dangereux et potentiellement mortel, car il contient du mercure.

Que faire ?

La démarche de désintoxication comprend trois étapes : la supplémentation pour atténuer les effets toxiques du poison, stimuler les fonctions éliminatrices, et tenter, si possible, de restaurer les fonctionnements cellulaires et métaboliques ; la chélation pour débarrasser le patient des toxiques accumulés ; les soins dentaires pour assainir la bouche, suivi d’une chélation en intraveineuse (IV).

Les autorités françaises sont-elles au courant ?

Oui, bien sûr. L’AFSSAPS (Agence nationale de sécurité du médicament) a publié un rapport préoccupant au sujet du mercure dans les amalgames dentaires en 2005. Ce rapport décrit d’abord clairement la manière dont le mercure des amalgames est libéré dans le corps humain. Et pourtant, elle reste les bras croisés, malgré les ravages largement visibles dans la population.

Sources :

  • Krauss (Dr P.), Deyhle (M.), Clédon (Ph.)et al, Universität Tübingen, Institut für organische Chemie, « Fiel study on mercury content of the saliva » (étude de Tübingen), Toxicological and Environmental Chemistry, 1997, vol. 63, n°1-4, p. 29-46.
  • AFSSAPS, « Le mercure des amalgames dentaires : Actualisation des connaissances », octobre 2005, téléchargeable sur le site de l’AFSSAPS.
  • Nylander (M.), Friberg (L.) et al., « Mercury accumulation in tissues from dental staff and controls in relation to exposure », Swedish Dental Journal, 1989, vol.13, n°6, p. 235-243.
  • B. Chales de Beaulieu, « Les obturations en amalgames et leurs conséquences sur l’organisme », Paris, Aquarius, 1984.
  • Vimy (M.J.), Takahashi (Y.), Lorscheider (F.L.), Department of Medicine, Faculty of Medicine, University of Calgary, Alberta, Canada, « Maternal-fetal distribution of mercury (203Hg) released from dental amalgam fillings », American Journal of Physiology, 1990, vol. 258. n°4, p. R939-945.
  • Paris, Maloine, 2002.
  • Dr J. Mutter, L’amalgame dentaire, un risque pour l’humanité : Eliminer correctement les intoxications au mercure, Vevey (Suisse), éd. Alternatif, 3e édition retravaillée, 2002.
Voir aussi  Quelles sont les 3 boissons miracles pour un boost d'énergie instantané ?

Les plus lus