AccueilAnimauxQuelles Couleurs Portent les Chevaux? Découvrez Leurs Robes Secrètes!

Quelles Couleurs Portent les Chevaux? Découvrez Leurs Robes Secrètes!

La couleur de la robe d’un cheval, critère essentiel de son identification, varie selon plusieurs caractéristiques. Abordons ensemble les divers aspects des robes équines, des simples aux composées, et détaillons les points-clés permettant leur distinction.

La détermination de la robe équine

La nomenclature de la robe d’un cheval se fonde principalement sur :

- Advertisement -
  • La teinte de la peau,
  • La couleur des crins,
  • La pigmentation des poils,
  • La couleur des yeux.

Ces éléments forment la robe de base, qui s’abstient de considérer initialement les marques blanches pouvant jalonner le pelage de l’animal. L’identification se complète ensuite par l’observation d’autres critères visibles, notamment le mix de poils blancs et noirs, les panachures blanches et diverses spécificités additionnelles comme les zébrures ou la raie de mulet.

Les catégories des robes de base

Voici les principales familles de robes :

Noir :

Cette robe présente une pigmentation intégralement noire pour le poil, la peau, les crins et des yeux sombres. Des marques blanches peuvent agrémenter cette teinte unie. On distingue le noir pangaré, marqué de poils fauves aux endroits spécifiques.

Bai :

Avec un poil variant du fauve aux nuances noires, cette robe arbore des crins et des extrémités noires, ainsi que des yeux sombres. On y trouve plusieurs déclinaisons, dont l’isabelle et la robe souris, cette dernière affichant une teinte grise cendrée pour le poil et les crins.

Alezan :

Le cheval alezan se caractérise par un poil et des crins aux tonalités fauves et des yeux foncés. Dans cette famille, on rencontre l’alezan brûlé, le palomino aux reflets dorés et le café au lait, entre autres.

Voir aussi  Rencontrez-vous le loup le plus répandu : le loup gris?

Autres :

Cette catégorie rassemble les robes moins courantes comme le gris, qui s’éclaircit avec l’âge, le chocolat, dont les nuances se situent entre le marron foncé et le noir, et le rare blanc, caractérisé par une peau rose et une toison immaculée.

L’unicité de la robe chez chaque cheval

Chaque cheval possède une robe unique, véritable carte d’identité de l’animal. Au-delà des caractéristiques principales, il existe une multitude d’éléments distinctifs comme les mélanges et pourcentages de poils blancs, les panachures variées et les adjonctions affectant la peau, les crins ou les poils. Les marques blanches, tels que l’en-tête sur le front ou la balzane sur les membres, sont également des indices visuels précieux pour déterminer avec précision la robe de l’équidé.

Les plus lus