AccueilAnimauxQu'est-ce que l'abeille bleue solitaire mystérieuse, Amegilla cingulata?

Qu’est-ce que l’abeille bleue solitaire mystérieuse, Amegilla cingulata?

Crédit photo : Vengolis

L’Amegilla cingulata, une abeille solitaire originaire d’Australie, se distingue par ses bandes bleues sur son abdomen et son mode de vie en solitaire. Contrairement à nos abeilles européennes, cette espèce ne produit pas de miel mais joue un rôle crucial dans l’agriculture australienne en contribuant à la pollinisation de 30% des cultures du pays grâce à une technique unique appelée pollinisation par bourdonnement.

Qu’est-ce que l’Amegilla cingulata ?

L’Amegilla cingulata est une abeille solitaire qui appartient à la famille des Apidae et à l’ordre des hyménoptères. Ces insectes accomplissent une métamorphose complète pour devenir adulte et sont dotés de 4 ailes membraneuses couplées en vol. L’espèce a été décrite pour la première fois en 1775 par l’entomologiste danois Johan Christian Fabricius. Le genre Amegilla comprend plus de 250 espèces réparties dans différents pays du monde, notamment en Australie et en Asie.

- Advertisement -

Comment identifier l’Amegilla cingulata ?

L’Amegilla cingulata se distingue par son abdomen rayé de noir et de bleu pâle. Le dimorphisme sexuel se traduit par le nombre de bandes complètes : au moins 5 pour le mâle et 4 pour la femelle. La tête et la partie dorsale de son thorax sont recouvertes d’une épaisse fourrure d’un ton roux doré, tandis que la partie ventrale est plus claire. L’abeille à bandes bleues mesure de 10 à 12 mm de long.

Où vit l’Amegilla cingulata ?

L’Amegilla cingulata est originaire d’Australie et se trouve également en Papouasie-Nouvelle-Guinée, en Indonésie, au Timor oriental et en Malaisie. Ces abeilles sont polyvalentes en termes d’habitat et recherchent des sites pourvus de ressources florales pour la nourriture et la reproduction. Elles fréquentent aussi bien les milieux urbains que les terres sauvages, les jardins, les champs, les prairies, les landes, les lisières de bois et de forêts.

Voir aussi  Le Renard de Darwin: Sur le point de disparaître?

De quoi se nourrit l’Amegilla cingulata ?

L’abeille à bandes bleues s’active pendant les mois plus chauds de l’année, se nourrissant du nectar des fleurs et collectant du pollen pour nourrir ses larves. Sur son menu figurent notamment les fleurs de variétés indigènes telles que le diable des montagnes (Lambertia formosa), l’araignée grise (Grevillea buxifolia), mais aussi l’abélie (Abelia grandiflora), la lavande, la tomate, l’aubergine, le piment, le buddleia, le basilic ou la plante cigarette (Cuphea).

Qu’est-ce que la pollinisation par bourdonnement ?

L’Amegilla cingulata se distingue par sa façon de polliniser. Elle s’agrippe à la fleur et active les muscles de ses ailes très rapidement, jusqu’à 350 fois par seconde, ce qui produit un fort bourdonnement. Cette méthode est très importante pour des cultures horticoles en serre telles que les tomates, les aubergines et les piments, dont le pollen est fermement retenu par les anthères.

Quel est le mode de vie de l’Amegilla cingulata ?

Bien que pourvue d’un aiguillon, l’Amegilla cingulata pique très rarement et se révèle donc inoffensive envers l’homme. Avant la tombée de la nuit, les mâles se rassemblent par dizaines et s’agglutinent en grappes sur la tige d’une plante. Les femelles dorment généralement sur une autre tige.

Comment l’Amegilla cingulata fait-elle son nid ?

L’Amegilla cingulata a tendance à nicher dans des trous creusés à l’aide de ses mandibules. À l’intérieur du terrier, la femelle crée des cellules de forme ovale qu’elle tapisse de sécrétions imperméables. Elle dépose ensuite un œuf dans chaque cellule puis ajoute du pollen et du nectar qui nourriront ses petits à l’éclosion.

Voir aussi  Quels délices sucrés votre cheval ou poney adorera-t-il ?

Quel est le cycle de vie de l’Amegilla cingulata ?

L’Amegilla cingulata présente une métamorphose complète. Les œufs mettent environ 7 semaines pour éclore. À leur sortie, les larves se nourrissent du stock de pollen et de nectar laissé par leur mère et restent à l’intérieur des cellules pour se développer. Lorsque cette étape est achevée, l’abeille adulte émerge et vit environ 40 jours. L’Amegilla cingulata peut donner naissance à 3 générations au cours d’un été.

L’Amegilla cingulata est-elle une espèce menacée ?

Dans la nature, l’Amegilla cingulata est la proie de nombreux animaux, dont les oiseaux insectivores et les batraciens (grenouilles, crapauds). Son nid peut aussi être parasité par l’abeille coucou (Thyreus nitidulus). Les activités humaines qui dégradent son habitat représentent des menaces pour cette espèce : déforestation le long des rivières, intensification de l’agriculture, utilisation d’insecticides ou d’herbicides pouvant affecter les fleurs sauvages. Sa préservation est donc cruciale pour la productivité agricole et le maintien de la biodiversité et de l’écosystème.

Les plus lus