AccueilConsoArnaquesAttention à Lyon! Vous ne croirez pas à quel point ces arnaques...

Attention à Lyon! Vous ne croirez pas à quel point ces arnaques Google sont en train de se multiplier!

Arnaques Google en hausse à Lyon : attention aux faux taxis

Les arnaques liées aux faux taxis à Lyon sont de plus en plus présentes sur Google. Des professionnels mettent en garde les clients qui risquent de perdre des centaines d’euros en réservant un taxi.

Les escrocs achètent des publicités Google Ads pour arnaquer des clients de sociétés de taxis à Lyon et Paris.

- Advertisement -

Si vous envisagez de réserver un taxi à Lyon via le moteur de recherche Google, soyez prudent. Des faux sites internet, ressemblant à celui des « Taxis lyonnais », arnaquent les clients qui cherchent à réserver une course. Cette arnaque, qui sévit depuis près d’un an, touche plusieurs entreprises de réservation de taxi à travers la France, dont Lyon ou Paris.

Publicités trompeuses et faux sites de taxis

En recherchant « taxis Lyon », « taxis lyonnais » ou « réserver un taxi lyonnais » sur Google, l’internaute se voit proposer plusieurs liens. Parmi ces propositions, plusieurs sites suggérés dans les liens sponsorisés sont de véritables pièges. En utilisant le système payant de publicité Google Ads, les escrocs usurpent l’identité et les codes visuels des grandes sociétés de taxi.

« Une action a été lancée en justice », confirme Julien Vernusse, directeur général de Taxi Lyonnais (TL), victime de ces faux sites. « On estime entre 20 à 30% de la clientèle qui tombe dans le panneau, ils reprennent nos logos ou les identités graphiques de célèbres centrales comme G7 à Paris », ajoute-t-il.

« Oui Taxis », « Chauffeur lyonnais » et d’autres sont des arnaques

En effectuant une recherche rapide sur Google pour trouver un taxi à Lyon, on peut tomber sur un deuxième lien sponsorisé très bien placé. En cliquant dessus, il est possible de pré-réserver une course de taxi en ligne. Il s’agit de sites comme « Oui Taxis » ou « Chauffeur lyonnais ».

Voir aussi  Ex-gendarme impliquée dans une énorme escroquerie au Rotary : le rôle clé de Foucarmont révélé !

Les taxis officiels sont contrôlés et réglementés par la Métropole de Lyon.

Des chauffeurs « qui peuvent être n’importe qui »

Le client potentiel tombe bien sur un opérateur téléphonique « souvent situé au Maroc ou en Tunisie » relève Mourad Bendriss, chauffeur de taxi lyonnais et président du syndicat UNT 69 qui alerte contre cette série d’arnaques.

Un véhicule est bien envoyé à l’adresse demandée par le client mais ces « chauffeurs peuvent être n’importe qui », selon lui. « Ces sites basés à l’étranger usurpent la qualité de taxi qui est une profession réglementée. Ces chauffeurs peuvent avoir un casier judiciaire, rouler avec une voiture non assurée, être des violeurs, des voleurs », s’inquiète le professionnel.

« 60 euros pour faire un kilomètre »

Selon Mourad, les prix pratiqués par ces faux taxis sont délirants. « Il y a eu des cas de clients qui ont dû payer 60 euros pour faire un kilomètre », dit-il. « Si une plateforme de réservation donne un prix exact, c’est une arnaque ! Un taxi a un compteur et ne peut pas donner un prix à l’avance, au mieux une fourchette », poursuit le professionnel.

« On va attaquer Google en justice »

Face à l’ampleur de l’arnaque et « à l’énorme préjudice subi » par le secteur des taxis, la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF) a été prévenue et enquête.

Deux procès sont aussi prévus prochainement, le 29 février et le 13 mars contre des sites qui « usurpent l’identité des taxis ». Une fois ces actions judiciaires menées à bout, Mourad Bendriss assure que c’est Google qui sera dans leur viseur.

Voir aussi  Lensois trompe ses clients en ligne avec une arnaque aux faux travaux - Découvrez comment il a été démasqué!

« On va attaquer Google en justice, ils ne contrôlent rien et mettent des gens en danger. Pour faire de l’argent sur les mots clés, ils ne vérifient rien, c’est une question de sécurité publique », déplore-t-il.

En attendant, les clients doivent faire très attention et privilégier les sites officiels de réservation de taxi (Taxis lyonnais et Taxi Radio) présentant des mentions légales précises.

Les plus lus