dimanche, août 1, 2021

Comment réaliser les travaux de finition de son jardin ?

La tondeuse est l’outil de jardin par excellence pour la majorité d’entre nous. Il faut dire que cet outil de jardin motorisé permet en un passage de donner un bel aspect à votre pelouse.

Cependant, pour les perfectionnistes, elle s’avère insuffisante car elle ne permet pas d’accéder aux zones difficilement accessibles. Il faut donc se mettre à la recherche d’un outil de jardin permettant de remédier à cette difficulté : le rotofil est la solution la plus adaptée.

Quel rotofil choisir ?

Le rotofil est également appelé coupe bordure. Il existe en version électrique ou thermique.

Le rotofil électrique peut avoir une alimentation filaire ou sur batterie. Le rotofil thermique a une alimentation essence. Le choix du mode d’alimentation va dépendre de la taille de votre jardin ainsi que de sa disposition.

Concernant sa surface, la limite est fixée aux alentours de 300m². Cela signifie qu’en deçà vous pouvez opter pour un rotofil électrique, au delà mieux vaut vous diriger vers un rotofil thermique.

L’autre point à prendre en compte est la disposition de votre jardin, si vous n’avez pas trop d’obstacles à contourner pour accéder aux endroits concernés par vos travaux de finition, un rotofil filaire pourra largement faire l’affaire. L’autre avantage de la version filaire est qu’elle vous permet de ne pas vous préoccuper de l’état de la batterie.

Le rotofil est également moins onéreux puisqu’il ne vous demande pas d’investir dans des batteries (généralement 2 pour ne pas vous retrouver à court d’énergie en pleine action) et le chargeur adapté. La version filaire impose généralement de prévoir une rallonge pour pouvoir accéder à tous les endroits concernés sans difficultés.

Le grand avantage du rotofil sans fil est la mobilité qu’il procure puisque vous n’avez pas de fil qui vous gêne lors de son utilisation. Par ailleurs, les batteries sont des concentrés de haute technologie et la génération lithium ion a su démontrer ses performances à maintes reprises. Les modèles sans fil n’ont plus rien à envier aux modèles filaires.

Le rotofil thermique est lui généralement comparé à une débroussailleuse. Il est plus puissant et permet d’accéder à des endroits difficiles d’accès mais également de venir plus facilement à bout des travaux de finition.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller directement sur la page https://monrotofil.com/thermique. Le site monrotofil.com recense les modèles les plus recherchés et vous met à disposition un guide d’achat et comparatif détaillé.

Comment entretenir son rotofil ?

Le rotofil est un outil simple à entretenir. Cela est d’autant plus vrai si vous avez un rotofil électrique. Le seul point qu’il faut contrôler n’est pas lié à son mode d’alimentation : le nettoyage du carter de protection après chaque passage.

L’objectif est de ne pas affecter la performance de l’appareil. Veillez à toujours porter des gants de protection à chaque nettoyage. L’objectif est d’intervenir avant que tous les résidus qui seront restés sur le rotofil ne sèchent.

Enfin, il ne vous reste qu’à vérifier l’état de la bobine de fil ou de la lame (les outils de coupe). Si votre rotofil est thermique il faut penser à inspecter régulièrement le filtre à air et les bougies. Vous comprendrez rapidement pourquoi le rotofil est un outil particulièrement apprécié : il nécessite peu d’entretien et de maintenance.

Vous disposez désormais de toutes les informations vous permettant de choisir votre rotofil. Un dernier conseil pour bien choisir : regarder le niveau de puissance sonore.

Il est indispensable de faire attention à ce point car la réglementation est stricte sur le sujet. Les horaires de coupe sont réglementés et pour avoir des bonnes relations de voisinage mieux choisir un outil de jardin qui n’est pas trop bruyant.

Voir aussi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ne manquez pas