AccueilAnimauxÉvitez l'échec : Quelles erreurs courantes commettent les nouveaux propriétaires de poissons...

Évitez l’échec : Quelles erreurs courantes commettent les nouveaux propriétaires de poissons rouges?

Souvent choisi pour son côté pratique et sa résistance, le poisson rouge demande moins d’équipements technologiques que d’autres espèces aquatiques. Mais attention, cette facilité d’élevage peut s’avérer trompeuse, et de nombreuses erreurs de débutants peuvent mener à des situations malheureuses pour ces animaux. Voici donc une liste des pièges courants à éviter dans l’aquariophilie, spécialement axée sur les besoins des poissons rouges.

Erreur n°1 : Un seul poisson rouge suffit

Le poisson rouge, malgré sa domestication, garde les instincts de son ancêtre sauvage, qui évolue en bancs. Pour leur bien-être, il est conseillé d’acquérir au moins deux à quatre individus, afin de respecter leur nature sociale.

- Advertisement -

Erreur n°2 : Choisir un aquarium trop exigu

Jugé comme un comportement cruel, loger un poisson rouge dans un bocal est une pratique à proscrire. Ces poissons requièrent de vastes espaces; chaque poisson rouge devrait disposer de 100 litres d’eau pour lui seul, plus 50 litres supplémentaires pour les autres poissons rouges ajoutés par la suite.

Erreur n°3 : Surpeupler son aquarium

Il est tentant de peupler rapidement son aquarium, mais chaque poisson supplémentaire à votre quota initial surcharge l’équilibre chimique de l’eau, et les poissons rouges sont notoirement connus comme espèce polluante.

Erreur n°4 : Négliger les spécificités de l’eau

Tout comme certains milieux atmosphériques peuvent être délétères pour les humains, la qualité de l’eau est cruciale pour la survie et la santé de vos poissons. Surveiller la température, le pH, le KH, le GH ainsi que les taux de nitrites et de nitrates est impératif.

Voir aussi  Vrai ou Mythe : Les chauves-souris s'emmêlent-elles dans vos cheveux ?

Erreur n°5 : Espacer trop les changements d’eau

Un remplacement régulier d’environ 15 % de l’eau de l’aquarium chaque semaine est recommandé pour maintenir un habitat sain pour les poissons rouges. Cela évite stress et maladies pour ces derniers.

Erreur n°6 : Sous-estimer le filtrage de l’eau

Un bon système de filtration est indispensable pour pallier aux déchets produits par ces espèces polluantes. Un débit de filtration de cinq fois le volume de l’aquarium par heure est un bon repère.

Erreur n°7 : Trop nourrir les poissons

Le suralimentation est un fléau commun. Les poissons rouges sont de gros mangeurs mais également de gros pollueurs, d’où l’importance de contrôler leur apport alimentaire scrupuleusement.

Erreur n°8 : Bouleverser constamment l’environnement

Variation trop fréquente de l’agencement de l’aquarium cause du stress aux poissons rouges. Il faut privilégier une conception stable de l’environnement aquatique.

Erreur n°9 : Abuser des traitements chimiques

L’utilisation excessive de produits chimiques peut avoir l’effet inverse de celui escompté, en créant un cercle vicieux dommageable. Une gestion attentive des paramètres de l’eau s’avère bien plus bénéfique.

Erreur n°10 : Oublier de tenir un journal d’entretien

Documenter les interventions et les maintenances de l’aquarium peut vous aider à planifier et optimiser l’entretien, ainsi que surveiller l’état de santé de vos poissons.

Les plus lus