AccueilAnimauxPrêt à adopter un poisson rouge ? Voici 6 choses essentielles à...

Prêt à adopter un poisson rouge ? Voici 6 choses essentielles à savoir !

Le poisson rouge : 6 points essentiels à connaître avant l’adoption

Crédit : Le Mag des Animaux

Le poisson rouge est souvent perçu comme un animal de compagnie facile à entretenir, idéal pour les enfants. Cependant, cette image est loin de la réalité. En effet, le poisson rouge nécessite des soins spécifiques pour vivre longtemps et en bonne santé. Voici 6 points essentiels à connaître avant d’adopter un poisson rouge.

1. Diversité des variétés de poissons rouges

Le poisson rouge n’est pas limité à la variété commune que nous connaissons tous. Il existe de nombreuses autres variétés, certaines plus robustes comme les poissons-comètes et les shubunkins, d’autres plus fragiles comme les queues de voile, les télescopes, les orandas et les bubble eyes. Il est important de noter que plus une variété est éloignée de la physionomie du poisson rouge commun, plus elle nécessite d’attention et de soins.

- Advertisement -

L’univers du poisson rouge est donc très varié en termes de formes et de couleurs. Les spécimens sauvages sont plus difficiles à élever que ceux issus de l’élevage.

2. Longévité du poisson rouge

Contrairement à une idée reçue, le poisson rouge peut vivre très longtemps, entre 15 et 30 ans, voire plus. Un record a même été établi à 43 ans. Cependant, pour atteindre un âge avancé, le poisson rouge doit bénéficier de conditions de vie adaptées à ses besoins. C’est un animal idéal pour une première expérience d’aquariophilie.

3. Besoin d’espace du poisson rouge

Le poisson rouge est un nageur actif qui a besoin d’espace. Le bocal rond traditionnel est bien trop petit pour lui et peut même être considéré comme de la maltraitance. Plusieurs pays ont d’ailleurs interdit la commercialisation de cette espèce, comme l’Italie, l’Allemagne et les Pays-Bas.

Voir aussi  Les chevaux sont-ils vraiment comme on le pense? 5 mythes dévoilés!

La taille d’un poisson rouge varie en fonction de la taille de son environnement : plus il a d’espace, plus il grandit. Un poisson rouge fantaisie a besoin d’un aquarium d’au moins 50 litres avec 60 cm de longueur de façade, pour un seul individu. Le poisson rouge commun a besoin d’un aquarium d’au moins 80 litres et 80 cm de longueur pour un seul individu.

4. Importance de la qualité de l’eau

Le poisson rouge supporte des températures entre 10 et 25° C et un pH entre 6,8 et 8. La propreté de l’eau est essentielle et un changement partiel et régulier d’une partie de l’eau (environ 25% au moins une fois par semaine) est recommandé. La teneur en nitrates est un bon indicateur de la qualité de l’eau : elle doit rester inférieure à 50 mg/litre.

5. Alimentation adaptée

Le poisson rouge est une espèce vorace qui peut facilement être suralimentée. Il est donc préférable de fractionner l’apport de nourriture plutôt que d’en donner beaucoup en une fois. La nourriture donnée doit être adaptée aux poissons rouges qui ont besoin de davantage de glucides que de protéines. Les granulés, qui coulent et se déposent sur le fond de l’aquarium, sont préférables aux flocons et aux paillettes.

6. Difficulté de cohabitation avec d’autres espèces

En raison de ses besoins spécifiques et de son comportement, le poisson rouge a du mal à cohabiter avec d’autres espèces de poissons. Si vous souhaitez avoir plusieurs poissons, il est préférable de choisir différentes variétés de poissons rouges, en veillant à ne pas surpeupler l’aquarium.

Voir aussi  Quelle est cette espèce à collier noir nommée Tourterelle turque ?

Les plus lus