AccueilConsoArnaquesAlerte arnaque téléphonique : Un résident de Seine-Maritime partage son expérience choquante...

Alerte arnaque téléphonique : Un résident de Seine-Maritime partage son expérience choquante !

Escroquerie téléphonique en Seine-Maritime : le témoignage d’une victime

Un résident de la région de Neufchâtel-en-Bray, en Seine-Maritime, a récemment été victime d’une escroquerie téléphonique. Malgré sa vigilance, il a été dupé et souhaite partager son expérience pour mettre en garde les autres.

Attention aux appels frauduleux. ©Illustration Le Réveil

Le piège de l’application bancaire

Le piège s’est mis en place lorsqu’il a reçu un appel sur son téléphone portable. L’interlocuteur prétendait être du service de fraude de sa banque et l’a alerté sur des mouvements d’argent suspects sur son compte. Il a été invité à ouvrir son application bancaire en ligne pour vérifier. Après avoir constaté une demande de virement de 600 €, il a reçu un nouvel appel du même numéro.

- Advertisement -

Une demande de virement suspecte

Lors de ce second appel, l’interlocuteur a confirmé la demande de virement suspecte et a conseillé à notre victime de la refuser via l’application de sa banque. Il a ensuite été invité à vérifier les demandes de virement en attente et à les annuler. Pour ce faire, il a dû créer un nouveau bénéficiaire à son nom et entrer un numéro d’IBAN fourni par l’escroc.

Un numéro trompeur

Enfin, l’escroc a demandé à la victime de vérifier son identité en téléchargeant l’application de la banque et en suivant une procédure d’identification rapide. C’est à ce moment-là que la victime a réalisé qu’il s’agissait d’une escroquerie. Malheureusement, les escrocs avaient déjà récupéré l’argent viré.

Le « vishing » : une nouvelle forme d’escroquerie

Cette nouvelle forme d’escroquerie, appelée « vishing » ou « hameçonnage par la voix », est particulièrement rusée car les escrocs n’ont pas besoin des codes, numéros de compte, identifiants et mots de passe de la victime pour opérer. De plus, les assurances prévues dans les contrats bancaires habituels ne couvrent pas les opérations de virement, laissant la victime sans recours.

Voir aussi  Attention! L'arnaqueur autostoppeur 'roi de l'arnaque' Max le Suisse hante les routes de Lyon!

Il est donc essentiel de rester vigilant face à ce type d’appel et de ne jamais partager d’informations bancaires par téléphone.

Les plus lus